Karnevale Avenue

blblbl


 

 EVENT PHARE II - Fin de Partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sergueï A. Sakharov
DSK

♦ Messages : 723
♦ Messages RP : 149
♦ Inscription le : 20/04/2012
♠ Humeur : Froide
♠ Emploi : Directeur de l'ARK
♠ Karnevale : Drug : Inflige à son corps ou a autrui les bénéfices ou maléfices d'une drogue prise à forte dose.

MessageSujet: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Sam 6 Oct - 15:34



Le calme règne dans la K's Alley. On peut entendre les mouches voler, les moutons de poussière et les tracts émiettés rouler sur le sol. Le Casino et la Maison Close sont déserts, fermés pour l'occasion qui s'offre au patron ce soir. Les putes, les dealers, les trafiquants d'armes, tout ont quitté leur poste pour se rendre au lieu de l'action principale, véritable boule de tension actuellement. Une tension si forte qu'elle rend la ville totalement silencieuse.

Les portes du Midnight, quand elles tiennent encore debout, son fermées. Les vitres cassées ont répandu leurs larmes de verre sur le sol crasseux, jonché de gobelets, de bouteilles. Les liquides poisseux se mêlent en de curieuses réactions chimiques. Les baies vitrées défoncées sont recouvertes du corps des Adolfiens qui montent la garde, armés de mitraillettes. La musique s'est arrêtée. La lumière provient des quelques spots encore allumés.

Le clan Adolf, informé de la trahison de Diane Artemys, a décidé d'agir. Une trentaine de gars armés jusqu'aux dents, musclés jusqu'au cerveau, se sont rués comme des bêtes sauvages sur la plus grande attraction de Karnevale Avenue depuis sa création. A l'aide de leur forces et de leurs armes, il ont fait entendre la rage de leur maître, chiens enragés cherchant une récompense à leur implication dans le gang. La pagaille a été semée, les vitres brisées, les bouteilles renversées, les occupants pris en otage.

Sur le comptoir, ligotées aux barres de poledance, Terek, Aemilia et Natasha attendent, quasiment nues, le sort que leur réserve Adolf qui tient à les prendre à son service. A côté d'elles, Marc monte la garde armé de son flingue, le braque sur la tempe de la gonzesse qui fait le moindre geste suspect, la défringue un peu plus en guise de punition.
Mais les jeunes femmes ne tiennent pas à se laisser faire et se débattent du mieux qu'elle le peuvent, la bouche fourrée d'un bâillon dégueulasse.

Eléanore, Aurelle et Mewalck qui avaient refusé l'entrée à deux premiers Adolfiens, ont fini par en prendre plein la gueule. Eléanore et Mewalck gisent pour l'instant sur le sol, brutalisées, à demi conscientes. Aurelle, qu'on a identifié comme la leadeuse dealeuse du trafic, attend d'être présentée à Adolf qui visiblement est occupé. Un Adolfien la tient en joue ; on ne tient pas tête à Adolf Fleisch comme ça !

Lyall et Caleb ont été capturés à la suite d'un duel, avec les quelques témoins qui ont eu le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Ils sont actuellement sain et sauf, à côté de la porte avec pour avertissement le carnage qui se déploie devant leurs yeux. S'ils se tiennent tranquilles, peut-être auront-il juste une amende pour trouble de l'ordre public.

Mais l'attention de toute l'assistance est accaparée par les quatre personnes qui se trouvent au centre de la pièce. Diane, seule, fait face à ses pires ennemis, Adolf, et Nathanaël qui a été dépêché sur place pour régler la situation. Cette dernière, malgré son caractère tragique, semble plutôt l'amuser. Peut-être est-ce parce que Adolf tient entre ses mains les épaules de Clarice, car il sait à quel point Diane tient à toutes ses putes.

-Le marché est simple, ma chère. Accepte ta défaite et je laisserai peut-être tes potes et tes salopes en vie, avec les maisons qui les hébergent. Tu ne voudrais tout de même pas que le Midnight s'écroule...par une bêtise de ta part... ?

En une seule phrase, les putes d'Artemys étaient devenues des marchandises à négocier comme des barrettes de shit. La tension planait. Le jeu est suspendu à quelques heures de sa fin.

NOTE AUX JOUEURS :
Spoiler:
 

=> Vous êtes tous dans la MÊME PIECE, ce qui signifie que vous devez tous prendre garde aux actions des autres même s'ils ne jouent pas dans votre topic. Pour vous donner une idée de votre situation, voici un petit dessin => http://i39.servimg.com/u/f39/11/19/18/53/plan_e11.png

Les points noirs sont la position de vos personnages. Le cercle rouge représente le dancefloor. Prenez garde aux Karnevales de vos partenaires ; par exemple tant que le Karnevale de Terek est activé, personne ne peu user du sien, même Nathanaël.









Ava by Elliott.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël d'Essling
KARNEVALE AVENUE

♦ Messages : 7
♦ Messages RP : 5
♦ Inscription le : 02/10/2012
♠ Humeur : Hasardeuse.
♠ Emploi : Dirigeant de Karnevale Avenue.
♠ Karnevale : Good Luck ! ou Maîtrise de la Chance.

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Sam 6 Oct - 16:26

Ça avait largement été une journée de folie pour Nathanaël. Techniquement, il aurait dû se trouver à Karnevale Avenue toute la journée, d'autant plus qu'il avait à faire dans la ville, le soir. Mais on en avait décidé autrement. Après tout, c'est vrai qu'il restait sénateur, mine de rien. Il dirigeait Karnevale Avenue, elle était sa chose. Mais ça s'accompagnait de certaines obligations, comme celle qui était de participer à chaque réunion du Sénat, même si elle était absolument pas prévue. Comme celle qu'il y avait eu aujourd'hui et qui s'était éternisée jusque dans la nuit.

Nathanaël l'avait passée vautré au fond de son fauteuil, se foutant bien des problèmes d'Howard. Ça l'emmerdait passablement de devoir assister à des trucs qui ne le concernaient pas. Alors ce fût avec un grand soulagement qu'il accueillit le message d'Adolf, annoncé par les vibrations de son portable dans la poche de sa veste.

« Rendez-vous au Midnight d'urgence, vous comprendrez sur place. »

Un large sourire se dessina sur son visage alors qu'il saisissait cette occasion pour s'éclipser de la réunion, invoquant d'importantes obligations le rappelant à Karnevale Avenue.

Alors il était là, en train de marcher dans les rues noires de Karnevale Avenue. Dans les rues noires et... étrangement vides. Et encore plus bordéliques que d'habitude, en fait. Il avait hâte d'arriver au Midnight pour pouvoir comprendre, ouais. Même si en fait, il avait déjà sa petite idée sur la situation, connaissant Adolf.

Et en arrivant devant le Midnight, il constata qu'il avait raison. On le laisse passer, parce qu'ici, on sait qui est le patron. Et une clope coincée entre les lèvres, il pousse la porte de l'établissement. Ses yeux parcourent la pièce et se posent sur les différents protagonistes qui s'y trouvent, alors qu'il lâche un nuage de fumée en même temps qu'il jette sa cigarette au sol et que son regard se pose finalement sur Adolf.

Glissant les mains dans les poches de sa veste, il s'approche de quelques pas, droit et assuré. C'est son jour de chance, comme d'habitude.

«Alors, tu peux m'expliquer c'est quoi, tout ce bordel dans ma ville ?»




Autres comptes: Elizabeth, Ashley & Valentina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adolf Fleisch
KARNEVALE AVENUE

♦ Messages : 19
♦ Messages RP : 18
♦ Inscription le : 01/09/2012
♠ Humeur : Conquérant (hein)
♠ Emploi : Directeur du Casino.
♠ Karnevale : Gold rush.

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Sam 6 Oct - 16:58

Adolf a entre les mains un flingue, au bout duquel se trouve la colonne vertébrale de Jensen, laquelle est attachée aux bras et aux jambes et a pris tellement de coups qu'il lui a fallu l'aide de l'un de ses tortionnaires pour venir de l'établissement voisin. C'était une première de ce genre pour le patron du Casino, mais au fond, il s'y était préparé depuis longtemps, à avoir recours à cette violence qui évoquait plutôt dans l'opinion publique le comportement du gang adverse.

L'arrivée de Nathanaël se fit au bon moment. Adolf, qui ne partageait pas sa surprise face à l'état de la boîte légendaire qui avait si longtemps appartenu à la nièce de son patron, voulut faire court, pour une fois.

- Elles. Adolf planta son regard dans celui de Diane, supérieur, mauvais. Il n'y avait rien à lui faire comprendre à celle-là, peut-être comprendrait-elle avec un peu de cervelle sur la piste de danse ? C'était pas faute d'avoir essayé. Celle-là fut pour son plaisir personnel, au point où ils en étaient :

- Quand on choisit de réinventer les règles, il faut s'attendre à ce que les autres en fassent de même, qu'en pensez-vous ? Adolf aurait volontiers discuté avec sa rivale, si tant est qu'elle fût à sa hauteur pour ça. Alors il éleva la voix, c'était une occasion d'informer son Sénateur, ainsi qu'enfoncer le clou, ainsi que s'entendre parler, tout simplement.

- J'expliquais donc à mademoiselle que ses filles sont entre nos mains et qu'il est temps pour elle de se rendre, de stopper ce processus ridicule d'appropriation des rues de la ville, et pourquoi pas mettre la clé sous la porte. À moins qu'elle ne souhaite effectivement que nous procédions tous ensemble à un règlement de compte général, en commençant par leur espionne et sa si basse estime du sexe fort.



Compte principal : Terek Vöronov
Autre compte : Nadia Aung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Dim 7 Oct - 13:24

Traînée comme un animal, rouée de coups comme on aurait frappé une vieille rosse pour la faire avancer.
Elle avait mal. Si mal... Et pourtant, elle était toujours consciente. À croire que ça n'avait pas été assez pour la faire tomber dans les pommes... Même si dans le fond, ça aurait été la chose la plus souhaitable... La plus enviable.

La gueule d'un flingue sur sa colonne. Si Fleisch tirait, c'était fini d'elle. Et étrangement, ça ne l'inquiétait pas plus que ça. Comme si elle était résolue quant à ce qui pouvait arriver. Ça faisait partie des risques.
Histoire d'aggraver son cas, elle décida de l'ouvrir. Quitte à morfler, autant y aller à fond. Et puis... ça permettrait peut-être à Diane d'avoir un peu plus de temps pour esquisser un plan. Ou à quiconque dans cette putain de pièce. Certes, elle doutait en l'arrivée d'un quelconque miracle bien sûr, mais il y avait forcément quelque chose à faire.

« Stopper l'appropriation des rues de la ville ? On peut vous conseiller pareil je pense. »

Elle ricana puis fut prise d'une quinte de toux. Rire était donc apparemment à éviter...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
MJ

♦ Messages : 70
♦ Messages RP : 63
♦ Inscription le : 22/04/2012

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Mar 9 Oct - 14:52

DIANE ARTEMYS


Les poings serrés, les cheveux ébouriffés par l'attaque mais deux jambes plantées dans le sol comme les racines d'un arbre, campée sur une position qu'elle ne souhaite pas lâcher. Diane dans toute sa splendeur ; être en colère, mais avec classe.

Le maquillage a coulé. Le rouge a lèvres lui dessine une seconde bouche. Son visage ressemble à un Picasso particulièrement réussi. Elle est aussi tendue que les traits du peintre mais rien dans ses mots ne laisse transparaître sa rage, puisqu'elle ne parle pas.

Clarice l'aurait-elle trahie ? Non, ce n'est pas possible ; Clarice est une femme de confiance. Cependant la jeune femme s'était bien doutée qu'Adolf finirait par comprendre son stratagème. Il était dommage malgré tout qu'il le comprenne aussi tard.
La Reine de Putes met ses mains sur ses hanches, lève les yeux en direction du patron.

-C'est bien simple, Chef. Je me suis invitée au Midnight et ça n'a pas plus au parrain.

La réaction d'Adolf était à la hauteur de celle de Diane. Car jamais, ô grand jamais, elle ne se laisserait dominer par les hommes.
Ses mains tremblent. Elle tente de déclencher son Karnevale, sans y parvenir. Soudain elle comprend ; Terek est dans les parages.

-Bon, qu'est-ce qu'on fait, on se touche la nouille jusqu'à ce que tu décides d'avouer ta défaite ?

Intervention réalisée par Serge ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël d'Essling
KARNEVALE AVENUE

♦ Messages : 7
♦ Messages RP : 5
♦ Inscription le : 02/10/2012
♠ Humeur : Hasardeuse.
♠ Emploi : Dirigeant de Karnevale Avenue.
♠ Karnevale : Good Luck ! ou Maîtrise de la Chance.

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Mar 9 Oct - 20:08

Sous l'ombre de son chapeau, Nathanaël observait la situation, comme un bon vieux film des années 70 terrestres. Dans chaque recoin de la pièce la même scène : des mastodontes qui maîtrisaient des femmes, des gamines parfois. Évidemment, il était à la page depuis longtemps, il jouait pas à l'autruche et il bossait pas avec Adolf pour des prunes. Mais l'entendre et le voir concrètement, c'était déjà une belle avancée ! C'était le bon plan en fait. Ça allait servir à Adolf, ça allait servir à Nathanaël.

Nathanaël s'était approché jusqu'à atteindre le niveau d'Adolf et s'apprêtait déjà à prendre la parole lorsqu'une rumeur montant progressivement en puissance commença à résonner dans le Midnight. Un coup d’œil rapide autour d'eux pour constater que les demoiselles se rebellaient. C'était franchement adorable. Nathanaël commença à en appeler à son Karnevale, ça aurait été tellement drôle de les voir se vautrer lamentablement. Sauf que ça marchait pas. Il évita de froncer les sourcils pour pas avoir l'air con et glissa plutôt la main dans l'intérieur de sa veste pour en tirer un revolver, il réglerait ça plus tard d'une façon ou d'une autre. Et puis il tira sur la première fille un peu rebelle à croiser son regard, lui explosant la cervelle sur le mur contre lequel elle était. Mauvais endroit au mauvais moment, elle aurait mieux fait de rester à la maison faire sa tambouille.

«Je crois... Qu'il y a comme un petit malentendu.»

Il abaissa lentement son arme, sans la ranger hein, au cas où ça les aurait pas calmées, et commença à fixer Diane, et à travers elle ses filles, de toute sa hauteur.

«Personne ne s'approprie mes rues. Je les prête simplement avec plaisir à Adolf Fleisch ici présent. Et à personne d'autre.»

C'était avouer qu'il était complètement vendu, ce qui au final était totalement vrai hein. Il était peut-être temps d'arrêter de faire le gentil Sénateur fantôme.

«C'est simple, n'est-ce pas Diane ? Alors pas la peine de rendre la situation compliquée, hein ?»

Nathanaël se sentait et se savait fort, là. Après tout, complètement pourri ou pas, il restait Sénateur. Et frère d'Howard. Il le détestait mais niveau intimidation, ça valait tous les Karnevales abusés du monde.




Autres comptes: Elizabeth, Ashley & Valentina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adolf Fleisch
KARNEVALE AVENUE

♦ Messages : 19
♦ Messages RP : 18
♦ Inscription le : 01/09/2012
♠ Humeur : Conquérant (hein)
♠ Emploi : Directeur du Casino.
♠ Karnevale : Gold rush.

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Mar 9 Oct - 22:11

- Merci. Adolf n'aurait pas cru possible d'essuyer une déception pire que celle d'apprendre cette alliance aussi ouvertement provocatrice que déloyale Et pourtant, O'Aodhan s'était démerdée pour s'enfoncer encore plus loin, brutalement ramenée à la réalité par un Marc et un Nathanaël qu'il remercia d'un mot. Au fond, elles ne le décevaient pas tant que cela, au contraire même, le voilà rassuré, elles n'ont pas changé et ne sont pas près de le surprendre.

Combien de minutes avant que leur mémoire limitée se déleste de celle qui venait de faire les frais de l'impatience de Nathanaël d'Essling et recommencent à se la jouer guerrières ? Ce fut un pari tacite qu'il lança à tous ses hommes, qui ne baissèrent pas leur garde. Quant à lui, Adolf décida de les presser quelques peu.

Il tira vers lui l'épaule de la brune en joue et en sa possession pour lui asséner un violent coup de crosse dans la mâchoire, puis ne la retint plus dans sa lute contre la gravité terrestre. Le canon de son pistolet suivit la direction de sa boîte crânienne, tandis que ses yeux firent le tour des femelles présentes dans la salle avant de réinvestir la face de cette pauvre blondasse.

- Eh bien, allez-y, recommencez, que Jensen puisse vous remercier à son tour, et on vous finirez toutes comme ça. Nous n'attendons qu'un mot de vous, Diane. Et quelques règlement en nature en la matière de deux ou trois cavités vaginales en plus, mais Adolf craignit que le rappel des clauses annexes ne surcharge encore une fois leurs aptitudes cognitives.



Compte principal : Terek Vöronov
Autre compte : Nadia Aung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Mer 10 Oct - 12:57

Les filles avaient décidé de ne pas se laisser écraser par ces types puant la testostérone à trois kilomètres à la ronde. Ah qu'ils se trouvaient forts avec leurs pétoires. Sûr que ça devait leur procurer un sentiment de toute puissance. Elle se demanda ce que ça aurait donné s'ils n'avaient pas été armés. Sans doute n'auraient-ils même pas osé se pointer ici les rigolos.

Un coup de feu retentit, suivi d'un bruit mat. Clarice tourna la tête et écarquilla les yeux. Ils en avaient flingué une... Comme on aurait zigouillé du bétail. Au lieu d'obtenir l'effet escompté, la clameur enfla. Les filles ne s'arrêteraient pas de chanter. Ça aurait trop fait plaisir à ces barges. L'Alzénienne savait qu'aucune des Artémyssienne présente n'accepterait de baisser la tête face aux Adolfiens. Quitte à toutes crever.

Et comme pour prouver à l'autre gang que leurs manœuvre d'intimidation étaient peine perdue, des clients joignirent leurs voix à celles des femmes. C'était toute la boîte qui se révoltait. Pas uniquement les Artémyssiennes et le staff du Mid'. Et alors qu'elle s'apprêtait à faire de même, Fleisch la saisit par l'épaule et... la douleur irradia dans sa mâchoire. Elle sentit sa bouche s'emplir du goût métallique du sang alors qu'elle tombait face contre le sol. Il avait du lui abîmer quelques dents. Mais ça, ça se paierait sans doute en temps et en heure.

Elle cracha un peu du liquide rougeâtre et releva la tête autant que possible, regardant alternativement Diane – représentation même de la colère en cet instant – son amie Aemilia absolument pas démontée avec son nez cassé dans sa rébellion, d'autres personnes dont des membres du staff de la boîte qui semblaient bien décidés à se faire entendre. Qu'est ce que les Adolfiens feraient s'ils se prenaient des vagues de gens sur le coin du museau ?

Elle tenta d'accéder aux pensées de Fleisch et de son grand ami pour voir ce qu'ils avaient prévu, mais se heurta à un mur mental. Une seule personne était capable de faire ça : Terek. Personne ne pourrait donc faire quoi que ce soit tant qu'elle aurait son Karnevale activé. Est ce qu'on pouvait considérer ça comme rassurant ? Rien n'était moins sur. Clarice cracha à nouveau un peu de sang, ignora le flingue apparemment pointé sur elle, et ses lèvres laissèrent échapper quelques mots :

« on connaît la douleur, on veut le monde... »

C'était vraiment pas simple d'essayer de chanter avec la douleur qui pulsait dans sa bouche, mais qu'importe. Chaque voix était la bienvenue.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
MJ

♦ Messages : 70
♦ Messages RP : 63
♦ Inscription le : 22/04/2012

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Sam 13 Oct - 14:24

-Taisez-vous, mes amies.

La clameur qui montait était certes justifiée mais elle n'avait pour l'instant pas lieu d'être. Le but n'était pas de réduire le Midnight en charpie par un simple caprice de ses dames. La révolte grondait dans le cœur de chacune mais elle n'était pas assez mûre pour l'emporter. En effet, en balayant la salle du regard, la Reine des Putes ne voyait que la colère dans leurs yeux, la même qui animait son propre cœur, mais une colère qu'elles, elles n'arriveraient jamais à gérer.
Faisant le tour du Karnevale de toutes ses congénères, Diane aboutit à la conclusion mentale d'un bain de sang qui n'aurait servi à rien d'autre qu'à faire la une des journaux avant de s’éparpiller dans un coin de la mémoire commune.

Elle regarda d'un œil vide tant elle était choquée, le pantin à la cervelle explosée pour l'exemple. Elle se mordit la lèvre, consciente d'avoir perdu un morceau d'elle-même et toute la force du monde lui fut nécessaire pour ne pas se saisir des épaules d'Adolf, le vautrer à terre et venir à bout de ses couilles à coup de dents.

Lorsqu'elle reprit la parole, elle s'adressait à ses filles, mais son regard ne quittait pas celui d'Adolf.

-Je comprends votre colère mais ce n'est pas en s'abaissant à leur niveau que nous gagnerons ce que nous voulons. Nous, au moins, nous n'avons pas besoin d'user de violence pour nous imposer.

Ses yeux lâchèrent ceux du parrain, se tournèrent vers ceux de Nath avant de se diriger à sa gauche, du côté d'Aurelle, qu'un Adolfien tenait en joue. Elle lui intima de venir dans leur direction, de ne pas se laisser faire.

-Viens par ici, chérie, incita-t-elle avec une voix étonnamment douce.

Puis reportant son attention vers Nathanaël.

-Comment peut-on se déclarer dominant d'une ville si l'on ne peut même pas conserver le monopole de son propre produit ?

Peu de gens se doutaient des talents d'Aurelle. Il était étrange d'imaginer que la perte d'Adolf se trouvait entre les mains d'une toute jeune femme.

Si Aurelle est d'accord, elle passe désormais dans le topic phare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aurelle Lorelynne
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 256
♦ Messages RP : 94
♦ Inscription le : 28/04/2012
♠ Emploi : Esclave potentielle
♠ Karnevale : Maîtrise des plantes

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Sam 13 Oct - 20:35

Elle laissa un cri étouffé s'échapper alors qu'elle entendit le coup de feu et entrevit le corps inanimé, baignant dans son sang. Ses yeux s'écarquillèrent.

"Ça..."

Le chant entonné par toute la salle ne s'interrompit pourtant qu'un instant, reprenant de plus belle, encore plus puissant et assuré.

"Ça va... trop loin..." murmura-t-elle dans un soupir, les mains tremblantes.

Terek débarqua alors dans la pièce pour s'écrouler sur cette porte qu'elle venait d'enfoncer. Est-ce qu'elles allaient toutes mourir ici ? Aurelle lança un regard désespéré à Diane Artemys, seule impassible dans le chaos. Toutes, elles allaient toutes finir comme la première, une balle dans la tête, pourquoi ne pouvaient-elles pas juste coopérer ? Est-ce qu'il était indispensable de mourir ainsi ? Ne pouvaient-elles pas chercher un autre moyen de remporter plus tard leur combat contre le gang adverse ? Mais ce n'était plus un petit combat, c'était la guerre civile.

L'incompréhension teintait son regard alors qu'elle dévisageait avec horreur Nathanaël d'Essling. Alors c'était lui, le dirigeant de la ville. Et il pouvait tirer à bout portant sur une de ses citoyennes sans sourciller ? Il était juste complètement pourri, comme l'ensemble de sa cité tout compte fait. Karnevale Avenue avait un prestige historique, mais tout ça n'était que du temps révolu. Après avoir renversé l'empereur, les gens n'ont rien trouvé de mieux à faire que de recréer une microdictature régionale.

Et il y avait cet adolfien dans son dos, une arme braquée sur elle. Alors, ils allaient tous se mettre à tirer, comme ça ? Et elle y aurait droit aussi ? Peut-être s'en sortirait-elle si elle n'opposait pas de résistance ? Elle ne joindrait jamais le mouvement général, elle tenait trop à sa vie pour ça, et elle était bien trop étrangère au clan Artemys pour foutre en l'air une vie qui ne recommençait qu'à peine juste pour ces histoires de dingue. Et il y avait cet adolfien, première menace directe à ses projets pour le futur. Sa vie était toute entière entre ses mains. Elle le regardait un instant, anéantie, puis finit par se retourner vers lui doucement.

"Pourquoi..." dit-elle faiblement, pourquoi est-ce que ça devait se passer comme ça ?

Et c'est à cet instant qu'elle fut apostrophée par la patronne Artemys.
Que faire ? Devait-elle y aller ? Pouvait-elle seulement y aller ? Elle n'ignorait pas la suite des événements, il était évident pour elle que c'était à son tour d'entrer en scène, présentée comme première menace du gang ennemi. Et il semblait impossible qu'elle puisse juste s'en tirer comme ça, hein ? Et Aurelle prit peur, gelant sur place. Qu'est-ce qui allait lui arriver après ça ? Entre quelles mains finirait-elle ?

Elle se sentait à peine tenir sur ses jambes tandis que son geôlier lui somma d'obéir à la dame, et elle finit par se déplacer, lentement, jusqu'au point indiqué. Terrifiée, elle gardait ses yeux vissés sur le sol, et resta plantée là. C'était comme si elle attendait que la mort vienne s'emparer d'elle.

"..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com/
avatar
Nathanaël d'Essling
KARNEVALE AVENUE

♦ Messages : 7
♦ Messages RP : 5
♦ Inscription le : 02/10/2012
♠ Humeur : Hasardeuse.
♠ Emploi : Dirigeant de Karnevale Avenue.
♠ Karnevale : Good Luck ! ou Maîtrise de la Chance.

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Lun 15 Oct - 19:57

[SALUT JE ME FAIS PLAISIR AHAH.]

Nathanaël resta silencieux. Silencieux face au bordel ambiant, silencieux face à Diane qui faisait venir à elle une autre petite poupée. Silencieux face aux morts, silencieux face aux fuites. Elles pouvaient fuir autant qu'elles le voulaient, de toute façon. Il s'en foutait. Il s'en foutait parce qu'il était silencieux, mais souriant. Et pour cause. Outre le fait que son crâne venait de se faire mentalement broyer pendant une fraction de seconde, certes, mais quand même, il constata surtout avec satisfaction que son Karnevale était de nouveau actif. Et que du coup, Madame Soleil était de son côté et donc de leur côté. Nathanaël releva légèrement son chapeau du bout du canon de son arme. Cliché mais tellement stylé. Son regard passa de Diane à Aurelle (qu'il ne connaissait pas mais c'est plus pratique pour la narration) puis d'Aurelle à Diane.

«Je ne suis pas certain que sortir une jeune demoiselle de votre chapeau soit vraiment utile désormais, quoiqu'elle puisse faire de fantastique.»

Il haussa les épaules, mimant une sorte de profonde tristesse envers ses féminines opposantes. Tout le monde savait comment cela allait finir désormais.

Nathanaël rangea son arme.

«Bien, finissons-en, m'occuper de la paperasse qui fermera définitivement cet établissement pour non respect des normes de sécurité risque de me prendre assez de temps comme ça.»

Eh bien oui, autant faire ça dans les règles de l'art, même si tout le monde, lui le premier, s'en foutait bien. Mais Sénateur oblige. Puis il avait une idée drôle pour faire passer ça bien.

Et donc, les ondes négatives de son chanceux de Karnevale se propagèrent progressivement, silencieuse et invisible malédiction, dans le corps de celles et ceux qui leur faisaient face. La révolte serait vite maîtrisée : les plus tenaces et téméraires allaient finir par s'entre-tuer. Le coup de pied de l'une allait par inadvertance et par une incroyable malchance finir au milieu du visage de sa meilleure amie. Le coup de poignard que l'une cachait dans ses bas allait finir dans la gorge de sa voisine au lieu de celle du gorille qui lui faisait face. C'était terrible, mais tellement jouissif. Et Nathanaël, lui, était l'homme le plus chanceux de la planète.

Et pour le plaisir d'en avoir la certitude et de donner corps à son plan de grand connard, il donna un coup de pied dans une pierre qui traînait devant lui. Celle-ci fila rapidement sur le côté, totalement à l'opposé de la cible la plus proche, et ricocha contre le premier mur venu avant de s'écraser sur une bouteille d'alcool qui traînait par là, en déversant le contenu sur le sol. Contenu qui coula, comme par hasard, sur une des nombreuses prises que comptait le bâtiment. Évidemment, celle-ci disjoncta, ça serait pas drôle sinon, et les étincelles prirent bientôt la forme d'un feu, qui se propagea doucement le long du câble, puis le long de tout ce qu'il pouvait atteindre. Si bien qu'en quelques secondes, par une chance incroyable (ohoh on y croit), le bâtiment commençait à prendre feu.

Et sans patte de lapin, les yeux fermés !




Autres comptes: Elizabeth, Ashley & Valentina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adolf Fleisch
KARNEVALE AVENUE

♦ Messages : 19
♦ Messages RP : 18
♦ Inscription le : 01/09/2012
♠ Humeur : Conquérant (hein)
♠ Emploi : Directeur du Casino.
♠ Karnevale : Gold rush.

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Mar 16 Oct - 21:46

- Le monopole n'est pas la première chose pour laquelle on se bat quand on n'a pas le contrôle de ses putes. Presque désolé pour son homologue inférieur et sexe comme en leadership, il lui épargna au moins de supporter plus longtemps l'insolence de celle qui se trouvait à leur pied, qu'il fit taire d'une balle, parce que c'était la règle. Le même phénomène se produisait actuellement un peu partout dans la pièce, à dire vrai. Car ceux qu'elles appelaient ses chiens avaient trois fois plus de discipline que la moitié d'entre elles au moins.

Le visage fermé de la fameuse productrice de stupéfiants dont on ignorait jusqu'alors l'identité attira son attention tout comme il éveilla en lui un profond sentiment de frustration. Il fallait que ce soit une gonzesse. Ce n'était pas le moment de répondre aux provocations, ses hommes s'en chargeaient pour lui, aussi Adolf se passa d'une remarque supplémentaire à ce sujet ; il ne lui ferait pas cette joie.

Les cris toujours plus déchirants de ces jeunes femmes qu'on abattait une à une s'estompaient graduellement, la chaleur sembla retomber avant que la première flamme ne prenne, effet secondaire du Karnevale monstrueux de Nathanaël. C'était la meilleure fin qu'il aurait pu souhaiter à cet établissement qui avait déjà essuyé une incendie l'an passé, abandonné par la fille d'Essling et avec le cadavre criblé de balles et défiguré de sa remplaçante à l'intérieur.

- Nous sommes d'accord, tu as donc perdu le monopole du sexe mais aussi ta la crédibilité. Je te fais grâce de tes dernières plantations, si tant est qu'il ne vienne pas également à ta protégée l'envie d'imiter feu ses camarades. Allez... adieu. Performatif. En quelques minutes, Artemys avait perdu tout ce qui lui donnait le droit de prétendre à lui faire obstacle. Plus besoin d'arme, celle-ci s'éparpilla sous forme d'innocentes pièces de monnaie au pied de l'ex-maquerelle, à ce stade, plus condescendantes qu'un sourire.

Adolf tourna lentement les talons et, suivi de son gang, s'engouffra sur la place du Midnight Square à travers les baies vitrées qui gisaient en éclats sur le sol, lassant derrière eux un bâtiment mort où les flammes gagnaient du terrain et dans un silence qui soulageait presque. Et surtout, bien décidé à s'assurer que d'Essling n'en finance pas les réparations.



Compte principal : Terek Vöronov
Autre compte : Nadia Aung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maître du Jeu
MJ

♦ Messages : 70
♦ Messages RP : 63
♦ Inscription le : 22/04/2012

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Mer 17 Oct - 7:54



-Viens, Aurelle.

Ce furent les seuls mots qu'elle put sortir alors que la violence des coups répétés bloquaient sa voix dans sa gorge. L'estomac serré, le cœur au bord des lèvres, elle saisit la jeune femme par les épaules sans un regard pour les hommes qui quittaient, victorieux le Midnight ou du moins ce qu'il en restait. Des larmes de ragent roulaient sur ses yeux, accentuées par la chaleur croissante et désormais presque insoutenable qui gagnait l'édifice.

Pourquoi fallait-il que les hommes toujours gagnent ? Pourquoi la force était-elle toujours le moyen d'en finir ? Adolf n'avait pas gagné par sa puissance, il avait gagner par le soutient de Nathanaël d'Essling. Son ennemi avait certainement le sourire aux lèvres mais alors qu'elle perdait sa crédibilité, le Gang Adolf perdrait le soutient des autres membres de Karnevale Avenue. Tout le monde aurait vent du destructeur de la plus grande légende de la ville, du bébé de Roxanne d'Essling, la fille du Maître du Monde. Tout le monde aurait vent de la tuerie de sang froid organisée sur des femmes par des hommes. Tout le monde finirait par se soulever contre Adolf, tout le monde aurait vent des événements ; elle serait là pour témoigner.

Une poutre s'écrasa sur le sol dans un bruit de verre cassé. Diane fit pivoter la clé dans la serrure de la pièce du fond et ouvrit la porte avec violence. Elle saisit dans ses bras le corps inanimé de Terek et le serra contre ses seins chauds, comme l'aurait fait une mère. Une mère qui venait de perdre tous ses enfants.

Diane fit signe à Aurelle de la devancer en sortant par la porte de derrière, qui menait au dehors. Elle en franchit l'embrasure, titubant sous la force de la jeune femme. Son regard amer se posa sur le tatouage de Terek tandis qu'elle piétinait désormais dans le sable. Elle se retourna une dernière fois vers le monument de Karnevale Avenue, les yeux rougis par les larmes, les flammes dansant devant ses pupilles.

-Allons-nous en. Ce monde est un monde de fous.


Et le Midnight s'écroula.

[Je te laisse clore ou me MP si tu considères que j'ai trop joué ton perso =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aurelle Lorelynne
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 256
♦ Messages RP : 94
♦ Inscription le : 28/04/2012
♠ Emploi : Esclave potentielle
♠ Karnevale : Maîtrise des plantes

MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   Mer 17 Oct - 18:30

Mais la mort de vint pas, la mort n'était pas pour tout de suite. Les deux hommes ne lui montrèrent à son plus grand soulagement qu'un intérêt très modéré. Elle entrevit même l'espoir de pouvoir s'en tirer comme ça, repartir comme elle était venue. C'était inespéré. La menace restait claire, sa tête tombe aussitôt qu'elle se fait remarquer.

Elle ne se fit pas prier à l'appel de Diane. Elle accourut vers elle dans une lenteur infinie, au milieu du bain de sang qu'elle évitait le plus possible de percevoir du coin des yeux. Elle manqua de trébucher sur rien plusieurs fois de suite, mais était suffisamment ralentie par son état de terreur pour rester en équilibre. Ses jambes ne devaient sans doute plus pouvoir la porter ?

La porte se rapprochait doucement, doucement, tandis que les flammes lappaient les murs du Midnight, tandis que les balles continuaient à transpercer les chairs, tandis que le dialogue continuait son cours dans son dos, et elle au milieu de tout ça, avançait mécaniquement, toutes articulations bloquées. Elle n'avait d'yeux que pour cette porte, dernier espoir de s'extirper de ce cauchemar, dont elle croyait encore ne jamais pouvoir sortir quelques secondes auparavant. Elle sentit à peine le morceau de vitre brisée qui vola à travers la pièce venir lui entailler la jambe. Tout lui semblait ralenti, alors qu'elle passait finalement le pas, traversant un dernier groupe d'Adolfiens qui repartaient en sens inverse, la bousculant au passage. Elle se ratrappa mollement à un lampadaire, sur lequel elle s'appuya un instant, contemplant de ses yeux vides le brasier dont elle s'était sortie.

C'était... fini...

Non pas joie et apaisement, elle sentait plutôt son coeur se serrer à s'en déchirer. Karnevale Avenue, hein? Elle n'allait pas rester une journée de plus ici. Diane avait l'air gentille, mais... Mais non. Non. Juste non.

Elle allait reprendre en vitesse ses quelques affaires et un peu d'argent, et repartirait d'ici. Partir. Où que ce soit. Juste partir.

Elle se remit sur ses jambes tandis que le bâtiment s'écroulait derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: EVENT PHARE II - Fin de Partie   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT PHARE II - Fin de Partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karnevale Avenue :: ♬ Boite de Nuit le « Midnight »-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Musique et Radio | Rock