Karnevale Avenue

blblbl


 

 La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Ven 31 Aoû - 12:29

… La Nouvelle Alzen. Elliott ne l'a jamais vue... terminée. Quand elle y allait encore pour récupérer de quoi survivre, la ville était en construction. Elle n'était pas encore à l'ARK à l'époque. Une fois que l'Agence de Recherche sur le Karnevale lui donnait de quoi manger et se laver, elle n'avait nullement besoin d'aller à la Nouvelle Alzen. De toute façon, elle l'avait toujours considérée comme la Fausse Alzen. Mais voilà, aujourd'hui, elle y est. Et il y a bien une raison derrière tout ça.

Après son opération – qui, rappelons-le, est un succès – Elliott a pu rester à l'ARK. Mais elle travaille officiellement pour eux maintenant. Aujourd'hui, elle part à la chasse aux cobayes, avec un karnevale mieux maîtrisé et plus puissant. Et on ne cherche pas les cobayes dans la Zone. Les habitants qui y vivent sont des expériences ratées, on ne peut rien y faire. Bon, Elliott, elle, c'est une expérience réussie mais chut, il ne faut pas le dire.

Quoi qu'il en soit, elle s'est... perdue. On lui a dit d'aller l'Académie parce que quelqu'un l'attend là-bas pour lui donner des conseils et Elliott, elle est allée au Quartier des Sciences, mais dans le mauvais sens. Elle est partie vers l'Institut. Sauf qu'elle croit être sur le bon chemin. Heureusement que la Zone est encore proche... Elle ne s'est pas aventurée trop loin de la maison. Mais bon voilà, elle marche, elle marche... Sans plan, sans indication. Elle suit son instinct. Boh, si elle se perd, elle demandera à un passant où se situe l'Académie et voilà. Elle est tellement mignonne dans sa petite robe à froufrous, avec ses petits bijoux, ses beaux cheveux violets bien coiffés et surtout ses tendres yeux émeraude... Personne ne pourra refuser de l'aider.

Ça fait maintenant une demi-heure qu'elle tourne en rond. Elle est bien jolie la Nouvelle Alzen, mais Elliott a mal aux pieds. Oh, un monsieur (?) là-bas. Quelqu'un nettoie le devant d'un magasin. Drôle d'enseigne au passage. Une grenouille, hein ? « Frogélec électroménager » hein ? … « Électroménager » ?! Elliott se souvient bien de ce mot. Un gentil petit monsieur, qui lui offre à manger parce que la pauvre, elle a faim. Puis il tente de l'assassiner deux jours plus tard avec une glacière. Ah oui, elle s'en souvient. D'ailleurs le monsieur qui nettoie là, c'est lui. Si elle ne fait rien, il va se retourner et l'attaquer de nouveau. OH. Il pourrait faire un charmant cobaye si on le neutralise assez tôt. Elliott prépare ses moyens de défense – autrement dit ses aiguilles à poison –, court vers le vendeur d'aspirateurs, le renverse par derrière et s'assoit sur lui, plutôt vers les épaules parce qu'en plein milieu du dos, ça fait mal.
    « HAHA ! Neutralisé. Si tu crois que j'ai pas oublié le coup de la glacière. »






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Czeslaw A. Holystone
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 31
♦ Messages RP : 12
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Froggienne.
♠ Emploi : Vendeur d'électroménager, mécanicien en robotique depuis peu.
♠ Karnevale : Traverser la matière inerte • Bonjour passe muraille, mais ne fonctionne pas sur le vivant.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Ven 31 Aoû - 13:40

    Charmante journée, petits oiseaux, ciel bleu, soleil à l'éclat subtilement filtré par les feuilles des arbres qui recouvraient la Nouvelle Alzen. C'est bien jolis, c'est bien gentil. Aujourd'hui, Frogélec n'ouvre que l'après midi, tu as tout ton temps, Czeslaw pour préparer ta petite échoppe, tout nettoyer, sans te presser.
    Ainsi, tu remet en place les produits, tu astiques les luisants plastiques de tes machines à propreté. Tu redresses quelques étiquettes, ranges les papiers près de la caisse. Ce genre de matinées, nullement pressées, sans action, et donc sans stress, te plaisaient particulièrement. C'était agréable, si agréable de ne pas se presser, de savoir comment la journée allait se dérouler... Depuis la chute d'Alzen, tu te délectais de cette tranquillité, où tout était prévu des heures avant que cela n'arrive.
    Tes clientes régulières avaient leurs habitudes, elles passaient avec une régularité d'horloger. Tiens, en y pensant, tu pouvais dès maintenant emballer le fer à repasser de Mme Henriette Henrillet. Une sordide histoire de calcaire, il était revenu de loin ce fer, mais grâce à tes petites mains, il avait été sauvé.
    Quelques minutes plus tard, dans l'arrière boutique, le fer était bien au chaud dans son carton, soutenu par deux blocs de polystyrène, prêt à rejoindre sa maîtresse qui avait dit qu'elle viendrait le chercher à 15h. L'arrière boutique avait changé depuis que tu t'étais installé là, aux côtés des appareils électroménagers, l'on pouvait dorénavant voir quelques prototypes, de petits robots, des essais de mécanismes divers.

    Enfin, l'heure tournait, tu sortais devant la boutique. Tu nettoyais à jets de vapeur la vitrine, pourtant déjà impeccable. Tu te saisissais d'un frustre balais et dégageais du trottoir quelques feuilles mortes, annonciatrices d'un automne prochain. Soleil tombant de la cime des arbres, petite brise agréable... Une belle journée.
    Jusqu'à ce qu'un poids te frappe soudainement dans le dos, te faisant choir sans laisser à ton équilibre la moindre chance de répliquer. Tu amortis la chute comme tu le peux, tu t'écorche les paumes, les genoux également. Tu mets quelques instants à reprendre tes esprits. Question : Que s'est-il passé ? Souffle coupé, voilà qu'une chose vient d'atterrir tu ton dos. Un flot de froufrous, de dentelles aux couleurs tendres jaillis devant tes yeux écarquillés. Une voix, une histoire de glacière. Dans ta surprise, tu ne comprend pas directement... Tu tentes, sans succès de te redresser, peine perdue.

      « Je... Je regrette, mais le magasin est fermé... Nous ouvrons à quatorze heures... »


    Ce n'est certainement pas ce que l'on veut entendre, mais tu te raccroches comme tu le peux au seul mot qui fasse sens pour toi. À cause du choc, peut-être, tu ne te remémore pas directement cette anecdote, cette jeune fille qui étais venue réclamer à manger, il y a plus d'un an... Enfin, le sol est dur, la demoiselle plus lourde que ce que ton petit corps peut supporter, et puis tu as un ruban sous le nez, ruban qui te chatouille grandement.

      « Sinon, peut-être pourriez-vous vous lever, je ne crois pas être une chaise et c'est plutôt douloureux... »




Arrête-toi enfant : tes yeux ne sont pas faits pour voir cela
Forme-les encore un moment, dors en aveugle,
Oh encore un moment ignore, et que tes yeux
Restent pareils au ciel naïf.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Ven 31 Aoû - 14:25

    « Je... Je regrette, mais le magasin est fermé... Nous ouvrons à quatorze heures... »
Hein ? Elliott explose de rire. Elle s'est attendu à une menace mais non, sa proie lui sort une phrase complètement hors-sujet. Elle rit tellement que les passants la regardent bizarrement et que son corps par en arrière... c'est-à-dire vers le milieu du dos de ce pauvre Czes.

Oh, il a enfin l'air de comprendre la situation. Il demande à Elliott de se lever. Parce que « c'est plutôt douloureux ». Qu'il est mignon. Alors soit. Elliott se lève et prend soin de ne pas l'écraser avec sa bottine en faisant un pas sur le côté pour que lui, se relève. Il est sûr que lui, n'a pas vu son prédateur. Il n'a même pas reconnu sa voix. Voyons voir s'il va au moins reconnaître son visage...
    « Oh oh, le crapaud, tu me reconnais pas ? »
Elliott agite bêtement ses mains autour de ses yeux, une fois que ce pauvre vendeur se soit levé. Elle ne veut pas faire dans la dentelle, même si elle en était bien recouverte. Quoique... Elly est plus calme qu'avant. Surtout depuis son opération. Maintenant, elle a plus tendance à être... gentille à l'ARK. Mais aucun scientifique n'est là pour la voir, elle peut bien s'amuser un peu. Et puis, il sera son prochain cobaye, eheh.






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Czeslaw A. Holystone
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 31
♦ Messages RP : 12
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Froggienne.
♠ Emploi : Vendeur d'électroménager, mécanicien en robotique depuis peu.
♠ Karnevale : Traverser la matière inerte • Bonjour passe muraille, mais ne fonctionne pas sur le vivant.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Dim 2 Sep - 17:28

    Ouh, en fait, cette journée n'était pas si tranquille. Voilà qu'une petite furie se mettait en tête de te chercher des noises. De nature peu belliqueuse, tu n'étais pas habitué à répondre à des attaques. La part que tu avais joué durant le coup d'état que avait renversé Raziel O'Connor en était l'exemple rêvé. Un traqueur vient embarquer les karnevaliens, ce qui les conduira à n'en pas douter dans de sordides prisons, que fais-tu ? Tu te portes volontaire, un pigeon au peloton d’exécution, un ! Une traqueuse sur-entrainée menace d'envoyer voler l'une de tes deux seules amies, qu'elle est ta réaction ? Plaider coupable. Bien sûr. Et il en avait été ainsi depuis la cour de récré où, bien souvent, tu avais été puni pour des fautes que tu n'avais point commises. Après tout, tu étais celui que l'on intimidait facilement, celui qui préférait être mis au coin plutôt que de gros dur en couche culotte viennent t'intimider. Certains disaient "Tu es un vrai pote, mec" et tu étais content. Puis tu restais dans ton coin, seul avec un carnet sur lequel tu esquissais des plans de machines merveilleuses. Enfin, il y avait aussi Lawena qui adorait venir te traîner par la manche pour jouer à la marelle, mais ça, c'était autre chose.
    Tu finissais ainsi par te relever, époussetant ton tablier couleur crème où était imprimée la joviale tête de grenouille qui servait de mascotte à la boutique. L'animal au large sourire créais d'ailleurs un étrange contraste avec ton visage si peu expressif. Reconnaitre la demoiselle ? Un instant.

      « Heu… Je crois que… Ha. Excusez-moi un instant »


    Ta lentille gauche s'était perdue dans la nature durant le choc qui t'avait fait chuter. Tu te baissais donc, un oeil clôt, et cherchais sur le trottoir le petit cercle transparent qui corrigeait ta légère myopie. Enfin, tu la trouvais, par chance, l'on avait pas marché dessus, et tu la perchais sur la pulpe de ton petit doigt. Mais en approchant tes mains de ton visage, tu constatais que le sang perlais sur tes paumes où de petits gravillons s'étaient incrustés. Ta lentille aussi était un peu poussiéreuse, tu devais la nettoyer, te désinfecter les mains avant toutes choses.
    Ah, mais oui, et que faire de la petite furie ? Tu te retournais vers elle.

      « Veuillez entrer, je… Je vous offre un café le temps de me nettoyer les mains et de remettre ma lentille. Vous m'expliquez quel est le problème. »


    Une machine à café ? Oui, il y en avait une dans l'arrière boutique, réparée par tes soins. Le monsieur qui te l'avait confiée avait été fauché par un aéronef avant de pouvoir la récupérer, une bien triste histoire, mais tu avais pu garder cette cafetière qui faisait, aux dires de Lawena, principale consommatrice de cette boisson, un très bon café. Enfin, tu espérais tout de même que ce que la demoiselle n'allait pas continuer à faire des scandales, qu'elle partirait avant l'ouverture…




Arrête-toi enfant : tes yeux ne sont pas faits pour voir cela
Forme-les encore un moment, dors en aveugle,
Oh encore un moment ignore, et que tes yeux
Restent pareils au ciel naïf.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Dim 2 Sep - 18:23

Le crapaud se relève. Il a vraiment la tête dans le cul. Et il est très... bizarre. Il lui marmonne quelque chose avant de... fermer son œil gauche et regarder par terre comme un petit chien. Elliott le regarde bizarrement. Elle a tellement envie de lui colle r une claque sur les fesses... « Tout cucul bien placé mérite une bonne fessée », c'est bien ce qu'on dit ? Mais Elliott n'a pas eu le temps. Le crapaud se redresse, regarde sa main et... lui dit de rentrer. Il lui propose aussi du café. Le café... c'est ce liquide noir que buvaient ses parents non ? D'autres membres de l'ARK en boivent aussi. Mais Elliott, elle n'en a jamais goûté. En fait, on ne lui en a jamais donné l'occasion. Et aujourd'hui, le crapaud lui en propose. C'est l'occasion rêvée.
    « Oh oui, je veux bien du café ! » crie-t-elle, les grands yeux ouverts, un grand sourire aux lèvres, les bras levés.
Elliott entre dans le bâtiment. Ooooh... des aspirateurs. Partout. Il y a des frigos aussi et d'autres trucs du genre. Quel drôle... de collection. Le crapaud doit avoir une passion bien étrange. Elliott ne préfère pas savoir ce qu'il fabrique avec... Mais la question lui brûle les lèvres.
    « Eh, crapaud, c'est quoi tout ça... AH MAIS ÇA BRÛLE ! »
Quand Elliott s'est retournée pour parler au crapaud, celui-ci a pris peur et lui a renversé la tasse de café sur son bras. Elliott crie de douleur en soufflant le plus possible sur son pauvre bras brûlé.






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Czeslaw A. Holystone
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 31
♦ Messages RP : 12
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Froggienne.
♠ Emploi : Vendeur d'électroménager, mécanicien en robotique depuis peu.
♠ Karnevale : Traverser la matière inerte • Bonjour passe muraille, mais ne fonctionne pas sur le vivant.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Dim 2 Sep - 19:35

    Décidément, tu ne comprenais pas ce qui pouvais se passer dans la tête de cette demoiselle. Et en fait, pour être franc, tu n'étais pas sûr de vouloir comprendre. Ce qui était sûr, c'est qu'elle devait avoir une vie intérieure très riche. Ouais... Tu la précédais dans la boutique et, pendant qu'elle s'extasiait sur tes chers produits, tu passais dans la pièce du fond, déposais ta lentille sur le bord d'un évier, te lavais les mains, les désinfectais, rinçais la lentille avec un peu de produit dédié à cet usage avant de mettre en marche la machine à café qui, en bon produit de la technologie Alzenienne, ne prenais que quelques petites minutes pour délivrer son noir breuvage. Deux minutes et vingt-quatre (TU ES CONTENTE HEIN CHAROGNE) secondes très exactement. Tu utilisais ces deux minutes et vingt-quatre secondes à coller des sparadraps sur tes spectaculaires blessures aux mains et aux genoux. De la chair à vif comme tu n'en avais pas eut depuis la maternelle et sa cour de récré en fait. Puis, on sort une tasse, on verse le café dedans et on apporte ça accompagné de petits cubes de sucre roux.

    Sauf que voilà. La demoiselle se retourne assez vite pour que tu ne frôles l'infarctus. Le sursaut, le choc fait trembler ta main et voilà que le chaud liquide se déverse sur la demoiselle, tâchant sa jolie robe et, accessoirement, l'ébouillantant quelque peu. Évidement, tu panique. Toute personne entrant dans ton échoppe et regardant ta marchandise étant un potentiel client, tu venais ainsi de renverser un breuvage chaud-bouillant sur une potentielle cliente. Or, cela ne figurait pas dans le guide des choses à faire à des futurs acheteurs.
    La panique te faisais presque sortir de ta mollesse.

      « Ha ! Je suis désolé ! Excusez moi ! Je... venez, je vais vous passer de l'eau fraiche... »


    Tu pose la tasse, le sucre sur le comptoir, précipitamment, avant de passer une main secourable dans le dos de la demoiselle pour la conduire vers l'arrière boutique, vers le lavabo et la tousse à pharmacie qui était restée sortie. Heureusement. Enfin, tu craignais la réaction de la demoiselle qui semblait imprévisible.




Arrête-toi enfant : tes yeux ne sont pas faits pour voir cela
Forme-les encore un moment, dors en aveugle,
Oh encore un moment ignore, et que tes yeux
Restent pareils au ciel naïf.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Dim 2 Sep - 20:20

[OUI JE SUIS CONTENTE. MAIS FAIS GAFFE. OUBLIE PAS QUE JE TIENS CZES.]

La douleur est tellement intense que des grosses larmes se forment sous les yeux émeraude d'Elliott. Pourtant, elle a vécu des souffrances bien pires que celle-ci... Enfin bref. Le crapaud va devoir la soigner s'il ne veut pas finir avec une aiguille dans le bras, des illusions plein la cervelle et finir cobaye. Après tout, on dissèque bien des grenouilles en laboratoire ? Alors pourquoi pas des crapauds ?

Bah le voilà qui panique. Il ne sait pas quoi faire en voyant sa pauvre victime (à qui il sera prochainement la victime...) paniquer, elle aussi. Ah, c'est sûr qu'il arrangeait son cas. Encore une fois, il a voulu tuer Elliott, hein ? Cette histoire va mal finir. Pour lui, bien sûr. Le crapaud pose tout ce qu'il a dans les mains sur le comptoir, à côté de la caisse, avant de pousser Elliott dans l'arrière-salle. Il veut lui passer de l'eau fraîche hein ? Qu'il se dépêche alors. Le bras d'Elliott la pique de plus en plus.
    « De l'eau fraîche ? Ah oui, vite s'il-te-plait crapaud ! Ça pique de plus en plus ! »
Ça va, il s'est vite précipité vers le lavabo pour tremper un gant et le poser sur le bras d'Elliott. Ah, ça lui fait du bien. Elle se calme un peu et essuie ses lames avec sa main droite, la seule disponible. Reprenant ses esprit, Elliott se dirige vers le crapaud qui est en train de fouiller dans sa trousse de soins. Elle veut le... remercier. Chose qu'elle n'a pas faite depuis trèèèès longtemps.
    « M... Merci, crapaud. Mais euh, dis... »
Elle attend qu'il se retourne, afin de pouvoir planter son regard vers dans ses yeux, la bouille adorable pour l'attendrir.
    « Crapaud... Tu te souviens vraiment pas de moi ? Pas du tout, du tout ? »






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Czeslaw A. Holystone
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 31
♦ Messages RP : 12
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Froggienne.
♠ Emploi : Vendeur d'électroménager, mécanicien en robotique depuis peu.
♠ Karnevale : Traverser la matière inerte • Bonjour passe muraille, mais ne fonctionne pas sur le vivant.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Dim 2 Sep - 22:03

    Ah, non, pas pleurer, non, vilain ça. Tu étais faible quand on te faisait ça. Lawena le savait, elle aussi, et dans son entreprise visant à te socialiser, elle adorait ouvrir de grands yeux humides pour te forcer à sortir, à t'éloigner de plus de 150m de ta petite boutique. En général, ça marchait, tu sortais de chez toi, tu rencontrais des gens, tu leur parlais même. Mais étant donné que tu n'avais guère d'autres sujets de conversation que les différences entre les aspirateurs avec et sans sacs, tu ne te faisait guère d'amis.
    Hop, voilà tu l'assoit sur un tabouret devant le lavabo, tu fais couler l'eau sur ce bras qui est bien rouge, mais, heureusement, ne présente nulle trace de cloque. Tu as réagis à temps et la température idéale pour faire un café était quelque peu en dessous de la température ébullition de l'eau. Pendant que tu cherchais une bande pour entourer ce pauvre membre lésé, ainsi que de la crème apaisante, voilà qu'on te remerciait. Tu te laissais donc aller à un sourire. Un peu forcé, après tout, ce n'était pas comme si tu étais d'une nature très expressive.
    Puis on te demande si l'on se souvient d'elle. Ok. Heu, deux minutes, tu la regarde de bas en haut de haut en bas. Cheveux violets, yeux verts, froufrous. Ça te disait vaguement quelque chose, mais ça remontait à loin, vraiment. Elle était venue à ta boutique, quand elle était encore en l'air, ce qui remontait donc à longtemps. Non, tu n'étais pas sûr de te souvenir. En fait tu préférais demander, histoire de ne rien mélanger. C'est pas comme si tu avais envie de savoir pourquoi elle semblait t'en vouloir, mais presque.

      « On s'est déjà vu à la boutique il y a plus d'un an, certes. Mais si vous pouviez expliciter ce qu'il s'est passé et ce qui vous a mise en colère, ce serait gentil... Et éviter de m'appeler Crapaud aussi, s'il vous plaît... »




Arrête-toi enfant : tes yeux ne sont pas faits pour voir cela
Forme-les encore un moment, dors en aveugle,
Oh encore un moment ignore, et que tes yeux
Restent pareils au ciel naïf.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Lun 3 Sep - 11:42

Le crapaud la dévisage, la regarde de haut en bas... Non, il ne semble pas vraiment la reconnaître. Ou alors, il a une mémoire de poisson rouge... ou plutôt de grenouille. Mais, les grenouilles ont sûrement une plus grande mémoire que les poissons rouges, enfin, on en est pas sûr, c'est à vérifier. Enfin là, il demande à Elliott de lui rappeler ce qui s'est exactement passé et pourquoi elle est si en colère, en lui priant, accessoirement, d'arrêter de l'appeler crapaud. Oh, Elliott va se faire une joie de tout lui raconter. Mais elle aurait aimé qu'il s'en souvienne de lui-même... Et ne plus l'appeler ''crapaud'' va être difficile.
    « D'accord, cra... grenouille. Mais euh, si je peux pas t'appeler ''crapaud'', je t'appelle comment ? J'ai besoin d'un nom, sinon je vais être perturbée et je ne pourrai pas tout te raconter. Ce serait dommage que tu ne saches pas que tu as tenté de me tuer avec cette glacière, n'est-ce pas ? »
Allez quoi, souviens-toi. Sinon en plus des expériences qu'on va faire sur toi, on va être obligé de t'implanter une Memory Card.






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Czeslaw A. Holystone
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 31
♦ Messages RP : 12
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Froggienne.
♠ Emploi : Vendeur d'électroménager, mécanicien en robotique depuis peu.
♠ Karnevale : Traverser la matière inerte • Bonjour passe muraille, mais ne fonctionne pas sur le vivant.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Lun 3 Sep - 17:52

    Grenouille ? Oh, il y a du progrès tout de même, enfin comme elle dit, tu n'a point donné ton nom. Celui ci figure bien en dessous de l'enseigne du magasin, mais en tout petit, impossible alors d'en vouloir à la demoiselle de ne point s'en rappeler, n'est-ce pas ? Ou, parfaitement, c'était encore de ta faute. Et puis elle parle d'une histoire de glacière, moui, vaguement. Une glacière et une gamine aux cheveux violets, ça te rappelle quelque chose, mais rien qui n'ai pu la mettre en colère. Si les muscles de ton visage étaient un tantinet mobile, tu en froncerais presque les sourcils mon petit Czes.

      « Czeslaw, Czeslaw Holystone. Et je ne pense pas avoir tenté de tuer quelqu'un un jour... »


    Cette histoire te chiffonnait. Une suspicion de tentative de meurtre pouvait mettre un coup dur à ton image de marque, faisant ainsi baisser tes ventes... Personnes ne voudrait acheter un mixer chez un potentiel meurtrier, ce serait bien trop glauque....
    Enfin, tu coupais l'eau, et, avec délicatesse, passais sur le bras de la demoiselle une solution antiseptique, de facture alzénienne bien évidement, qui ne piquait donc pas. On est pas à Opale, on utilise pas du rhum dans le coin. Puis, tu séchait ce bras en prenant garde à ne pas appuyer. Enfin, avant de créer un nouveau scandale, tu t'assurais d'être assez doux.

      « Ça ne vous fait pas trop mal ? C'est bon ? »


    Oh, Czeslaw, si tu savais combien ces questions pourraient être tendancieuses dans la bouche d'un autre, comme un certain acteur blond. Quoi que celui-la ne se soucie point trop de s'il fait mal ou non...




Arrête-toi enfant : tes yeux ne sont pas faits pour voir cela
Forme-les encore un moment, dors en aveugle,
Oh encore un moment ignore, et que tes yeux
Restent pareils au ciel naïf.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   Sam 3 Nov - 20:37

    « Oh, je vais t'appeler Czes alors ! Et euh, tu peux me tutoyer aussi. Je suis pas vieille, moi. »
Ça sera toujours plus court que ''crapaud'' et ça ferait plaisir au vendeur comme ça. Autant l'avoir à la bonne s'il a tenté de tuer Elliott. Mais visiblement... Il ne s'en souvient absolument pas. Soupir... Finalement, la chasseuse de cobayes s'est peut-être trompée. Ou alors le crapaud a fait l'objet d'une amnésie assez importante. D'autant plus qu'il est en train de soigner son bras.
    « Ça ne vous fait pas trop mal ? C'est bon ?
    - Non non, ça va... »
Étrange... Vraiment étrange. Ce jeune homme avait tenté de la tuer avec cette glacière, avant la chute de la ville volante, et le voilà maintenant à ses petits soins... Elliott le regarde faire, calmement, sans rien dire – ce qui ne lui arrive pas souvent. Après tout, ce n'est peut-être pas la peine de le lui rappeler. Ou du moins, pas tout de suite.
Hum... ce silence dure trop. Elliott n'aime pas ça.
    « Czeslaw hein... Pourquoi pas Czeslarve ? L'un ou l'autre de toute façon... t'as un prénom bizarre. C'est ta maman qui te l'a donné ? »
Elle regarde son guérisseur dans les yeux, en attendant une réponse, le regard pétillant. En fait, il est plutôt chou, Czesouille.






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La bave de la colombe n'atteint pas le doux crapaud, hein ? ~ [Czes/Elliott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karnevale Avenue :: ♠ Frogélec Électroménager-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit