Karnevale Avenue

blblbl
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 [Event] Antipyretic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Milovan Leibniz
ALMANCAR

♦ Messages : 5
♦ Messages RP : 2
♦ Inscription le : 20/06/2012
♠ Humeur : Vile.
♠ Emploi : Capitaine pirate.
♠ Karnevale : Maîtrise des tempêtes.

MessageSujet: [Event] Antipyretic   Ven 22 Juin - 17:29

Un sourire malsain se dessine dans l’ombre, alors que le calme et la bonne humeur semblent régner dans le village d’Almancar.

Tout est normal. Aujourd’hui n’est pas seulement le jour du départ de ce navire amenthalysien tant vanté par la noblesse. Almancar n’est pas qu’une ville sinistre au fond d’un marécage ; le tourisme qui y afflue est toujours impressionnant, mais bien plus en ce jour où tout le monde en parle, où tous les pirates ont dans l’idée de partir à l’assaut de ce fabuleux bateau de croisière.

Tout le monde n’approuve pas les actes des pirates, mais cela fascine, indubitablement. Tout le monde est attiré par cette grande motivation qui s’empare des habitants d’Almancar. Tout le monde se presse et se bouscule dans les rues de la ville, on entend les passants rire aux éclats avec bonne humeur. Il n’est pas rare de voir de l’animation à Almancar, mais jamais à ce point.

Malgré cela, parmi tous ces gens, peu d’entre eux oseront s’en prendre à ce bateau suréquipé qui inspire plus de la crainte que du mépris. Seuls les plus fous sauteront le pas.

Et le destin est déjà en marche. La foule s’écarte même dans la grande avenue pour le laisser passer, fier et puissant qu’il est. Tout semble être calculé pour fonctionner parfaitement ; mais non, il improvise totalement et se rend en direction du Tord Boyaux, lieu de premier choix pour ce qui est de gonfler ses effectifs sans se donner trop de peine. De gré ou de force.

La porte du bar s’ouvre dans un grand fracas. Un homme borgne de grande taille à la carrure imposante fait son apparition, suivi de deux autres grandes perches qui semblent être à ses ordres. Il porte deux longs sabres à sa ceinture, prêt à les dégainer, alors que les deux autres font craquer bruyamment leurs poings.

Tout est silencieux, d’un coup. Le Capitaine a pris soin de poster plusieurs de ses hommes tout autour du bâtiment. Pas d’échappatoire possible. Il n’y a qu’à affronter le Destin.

« Bonjour à tous. J’ai le plaisir de vous annoncer que vous êtes mes prisonniers. »

Ordre de passage : Milovan – Sandra – Nadia – Évangeline



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sandra V. Lutwidge
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 193
♦ Messages RP : 30
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Hyperactive.
♠ Emploi : Bosse pour Andy.
♠ Karnevale : Création et maitrise de la météo.

MessageSujet: Re: [Event] Antipyretic   Ven 22 Juin - 23:07

Aujourd'hui, il y avait quelque chose d'anomal sur Almancar et ce n'était pas un simple évènement banal. Non, le navire amenthalysien allait partir, allait quitter le port pour commencer son calme voyage avec à son bord des personnalités comme des pauvres prolétaires. Almancar était encore plus animé qu'à l'habitude, ce qui ne facilitait nullement les déplacements de Sandra qui tentait d'aller à la pêche aux informations sur le dit bateau de plaisance. La seule chose dont elle était sûre était que ce monstre des mers était convoité par bien des malfaiteurs, tous aussi fascinés les un que les autres. Les pirates étaient, par définition, des êtres qu'il était préférables d'éviter. Pour sa propre sécurité.

Mais pour l'ex-traqueuse, les pirates n'étaient qu'un groupe d'hommes parmi d'autres qui essayait de se distinguer par leur action plus absurdes les une que les autres. Et oui, si on lui pose la question, elle n'a encore jamais vu ces hommes en action. C'est ainsi qu'en voulant connaitre un peu plus le sujet, elle se retrouva dans un énième bar, plus fréquenté. le Tord Boyaux ne lui disait rien, elle n'avait pas mémorisé les noms lors de son premier voyage dans le coin. Assise dans un coin, verre de vodka en main, ses yeux allaient et venaient, cherchant des personnes susceptibles de lui refiler ce qu'elle désirait. Fallait bien tenter de toute manière, sinon elle serait venue pour rien ; or elle avait horreur de ça.

Tout n'était que rire gras et fracas de verre. Les habitués avaient l'air de plus se passionner sur les brigands des océans plutôt que sur le Panchock qui ne devrait plus tarder au vu de l'heure. Tous ses sens étaient à l'affût d'un moindre geste, d'un mot quelconque qui pourrait la guider vers un peu plus d'action. Sauf qu'elle n'avait même pas eu à aller chercher bien loin, un homme venait d'entrer. Allure forte, l'air hautain. De quoi en impressionner plus d'un, ce qui était le cas. De sa chaise à moitié morte, Sandra arqua un sourcil une fois les mots du borgne analysés un par un. Seul le mot "prisonniers" l'avait fait tiquer et serrer la mâchoire ; manquait plus que ça tiens. Quelle perte de temps. Mais aucune chance qu'elle ne reste ici, ça pouvait être dangereux. Alors en grande imbécile, elle se leva, toisa l'homme et d'un ton calme - peut-être trop - elle signala son indignation.
    « Bonjour. Ceux qui ont autre chose à faire peuvent s'en aller ? »
Mais oui Sandra, continue comme ça. Quand le cerveau était complètement déconnecté de la réalité, c'était dur de se dire qu'elle avait été un chien de Raziel. Si seulement elle pouvait réfléchir avant de parler, ça lui aurait évité bien des ennuies.




©️ Andy ô/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nadia Aung
ALMANCAR

♦ Messages : 15
♦ Messages RP : 14
♦ Inscription le : 10/05/2012
♠ Humeur : ... heh.
♠ Emploi : Planquée.
♠ Karnevale : Transformation en requin blanc.

MessageSujet: Re: [Event] Antipyretic   Dim 24 Juin - 0:15

Affalée sur une table avec un verre vide qu'elle n'avait pas bu, Nadia passait parfaitement incognito au milieu des loques humaines qui constituaient la majeure partie de la population locale. Les autres, on racontait qu'ils étaient branchés crime, et qu'ils étaient actuellement décidés à frapper un grand coup et donc sûrement pas dans ce bar merdique de province. Elle, elle en avait surtout appris de bonnes sur le soi-disant défunt empereur et avait donc besoin de réfléchir à comment le choper et le convaincre d'agir contre ce régime à deux sphéros, puisque des autorités capable d'une telle chose elle n'en connaissait pas des masses d'autres. Et puis une bande qui, selon toute vraisemblance, en avait décidé autrement fit une entrée un peu trop remarquable dans la salle pour qu'elle ne daigne pas relever la tête.

Prisonniers hein ? Ça lui disait quelque chose, mais pas quelque chose de bon. Ceux-là n'étaient néanmoins pas armés comme des soldats Opaliens, ce qui la rassura sur ce point que ce ne seraient pas eux qui la rendraient au Camp Rouge, en fait ceux-là prenaient tout le monde. Cela se présentait par conséquent comme l'occasion rêvée de faire connaissance avec les chieurs locaux. Hélas il n'empêche qu'elle ne voulait pas en être, elle avait déjà donné et son cas n'était pas exceptionnel : en réalité il n'y avait là rien d'étonnant au fait qu'elle ne soit pas la seule à manquer d'enthousiasme vis-à-vis de l'annonce du nouvel arrivant.

Elle reconnut une traqueuse dans la jeune femme qui se leva avant même qu'elle ne réagisse, une qu'elle n'avait pas vue passer par la prison du désert ; alors soit une traitresse soit une fugitive, aucun moyen de savoir pour le moment, elle remit donc cette question à plus tard. Il n'en demeurait pas moins qu'elle gérait la situation comme un pied car il est bien connu que les sarcasmes attirent les coups, et dans ces conditions la seule façon raisonnable d'envisager les coups c'était de les donner. Nadia tira le poignard visqueux duquel ne s'était pas desserrée sa main gauche depuis qu'elle avait franchi les portes de l'établissement et en abattit la pointe sur la surface moite de sa table où il resta gentiment planté à la verticale tandis qu'elle se leva elle aussi en renversant son tabouret par la même occasion. Elle sorti par cette occasion le second qu'elle avait sur elle ; plus long, moins tranchant mais tellement plus long.

Nadia dénota au passage que leur chef avait un œil caché et donc en moins, ce qui la fit sourire intérieurement et d'une manière plutôt dégueulasse bien qu'elle gardât en vérité sa tronche des grandes occasion, comme à l'époque où elle se pointait légitimement chez une famille de Karnevalien au dernier jour de leur vie. Et comme elle appréhendait étrangement trop de se jeter sur trois hommes armée d'une seule lame elle se contenta de rester en garde. Qu'ils viennent la chercher s'ils tenaient vraiment à l'avoir avec les autres.

------------------------------
HRP : Vous pouvez lui mettre des coups si vous voulez hein elle se cassera pas en deux.




Compte principal : Terek Vöronov
Autre compte : Adolf Fleisch
Avatar ©️ moi-même
Userbar ©️ Czeslaw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Évangeline Fahrell
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 104
♦ Messages RP : 20
♦ Inscription le : 28/04/2012
♠ Humeur : Rêveuse.
♠ Emploi : Aide-soignante.
♠ Karnevale : Empathie.

MessageSujet: Re: [Event] Antipyretic   Lun 25 Juin - 8:41

Tu te demandais encore ce que tu fichais là Évangeline, à faire tache au milieu de cette taverne surpeuplée de bois-sans-soif qui s'apostrophaient dans un joyeux vacarme. Franchement, tu t'imaginais autrement ta première sortie du territoire alzenien. Tu aurais pu aller à Opale rendre visite à ton frère, ou bien à Amenthalys pour saluer ta belle-sœur. D'autant plus que le Panchock quittait les côtes aujourd'hui même, à ce que l'on disait. Mais au lieu de ça, tu t'étais aventurée à Almancar avec l'intention de rapporter au bercail quelques remèdes qu'on ne trouvait nulle part ailleurs. Louable intention. Le seul problème résidait dans le fait que toute la ville semblait en ébullition. Tu n'avais pas la moindre idée de la raison de toute cette effervescence, mais une chose était sûre, se trouver prise dans un bain de foule en territoire inconnu était quelque chose que tu souhaitais éviter autant que possible. Aussi avais-tu trouvé refuge au Tord-Boyaux le temps que l'agitation ambiante se calme. Et plus ce moment semblait répugner à arriver, plus tu désespérais de pouvoir sortir d'ici.

Tu jouais du bout des doigts avec ton verre encore plein, la présence rassurante de ta mallette de soins sur les genoux, quand l'on fit bruyamment irruption dans l'établissement. Tu relevais la tête pour détailler la source de cette agitation. Apercevoir un borgne à la carrure imposante, deux sabres passés à la ceinture, ainsi qu'une poignée de gaillards tout aussi vaillamment bâtis à chaque issue ne te sembla pas constituer un excellent présage pour la suite des évènements. Qui ne tardèrent d'ailleurs pas quand le nouvel arrivant brisa le silence en proclamant que tous ceux qui composaient la populace ici présente seraient désormais ses prisonniers. Allons bon.

Il y eut des marmonnements, des froncements de sourcils, une raillerie, le shlong d'une lame plantée de le bois. Ton regard passait du borgne à la jeune femme qui s'était insurgée. Tu pris le parti de rester discrète, Évangeline, raffermissant ta prise sur la poignée de ta mallette de soins. Au cas où.




Moi je ne suis qu'une fille de l'ombre
   Qui voit briller l'étoile du soir
   Toi mon étoile qui tisse ma ronde
   Viens allumer mon soleil noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Milovan Leibniz
ALMANCAR

♦ Messages : 5
♦ Messages RP : 2
♦ Inscription le : 20/06/2012
♠ Humeur : Vile.
♠ Emploi : Capitaine pirate.
♠ Karnevale : Maîtrise des tempêtes.

MessageSujet: Re: [Event] Antipyretic   Mar 26 Juin - 10:09

Un calme souverain régnait dans l’assemblée. La plupart des clients du Tord Boyaux restaient silencieux, et n’osaient pas même bouger le petit doigt face à une telle annonce. À Almancar, on avait l’habitude des pirates et des brigands, mais pas dans un tel lieu, quand même. Milovan toisa tous ces gens, le sourire aux lèvres, satisfait de voir que tout le monde s’était retourné et que la plupart semblait préférer se tenir à carreaux que de risquer de s’attirer des ennuis.

Il remarqua alors la jeune femme aux cheveux roses qui s’était levée et n’avait pas hésité à exprimer son mécontentement en posant une question on ne peut plus stupide à laquelle Milovan se retint de rire. S’en aller ? Il n’en était pas question. Il préférait même que ce soit ce genre de personne, téméraire au possible, qui le suive. Il n’avait que faire des couards qui tremblaient de peur à l’idée même de croiser son regard. Il ne lui accorda aucune réponse, et reposa plutôt son attention sur la personne de sexe indéterminable qui venait de planter un poignard dans la table, et qui ne semblait pas vouloir se laisser faire. Et de deux. Ceux qui se rebellaient étaient ceux qui avaient le moins de chance de pouvoir s’en aller sans encombre…

« Ne songez même pas à sortir vos armes. »

Milovan fit un geste de la tête à un de ses hommes, et ce dernier s’approcha de la personne armée d’un poignard, avant de lui asséner un coup de poing en plein visage pour la calmer, et pour donner l’exemple par la même occasion. Le Capitaine avait décidé de ne pas faire dans la dentelle et il saurait se montrer convaincant, comme à son habitude.

Il posa un pied sur une chaise, avant de monter sur une table entourée de quatre clients qui buvaient leur bière, et renversa les chopes. Il s’accroupit alors, lançant des regards malsains aux hommes qui l’entouraient et qui ne pouvaient retenir un mouvement de recul dès qu’il se tournait vers l’un ou l’autre.

« Je suppose que vous avez tous entendu parler de ce foutu navire de plaisance. Sachez que celui qui le pillera et mettra une claque monumentale à ce péteux arrogant d’Henri Von Knecht, qui croit que son joujou est parfait, c’est moi ! »

Quand il s’agissait de foutre le bordel, ça, c’est sûr que c’était un bon. Il descendit de la table, et la renversa au passage, avant de se placer au milieu de la salle, les bras croisés, et toisa toutes les personnes présentes, avant d’en venir directement au but.

« Alors qui est partant ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sandra V. Lutwidge
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 193
♦ Messages RP : 30
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Hyperactive.
♠ Emploi : Bosse pour Andy.
♠ Karnevale : Création et maitrise de la météo.

MessageSujet: Re: [Event] Antipyretic   Mar 26 Juin - 13:48

Sandra devait vraiment être détestée de sa bonne étoile, à chaque fois qu'elle sortait, ça se finissait dans ce genre de situation. Le borgne ne lui répondit pas, ce qui était normal après tout ; il fallait être stupide ou suicidaire pour poser ce genre de question. Faut croire que la jeune femme était un peu des deux. Avec peut-être aussi un brin de lucidité quand ça venait. À croire qu'elle n'était pas la seule à vouloir s'en aller pour continuer ses petites affaires, apparemment une fem-... Un hom-... Un truc avait sortit son poignard. Mais ce n'avait pas fait long feu, le - ou la hein, pas de discrimination - truc venait de se faire éjecter par un coup de poing bien placé. Aie.

Et le type en remettait une couche. Lui aussi avait l'air de vouloir s'en prendre au bateau. C'était quoi ce delire ? S'il voulait réellement s'en prendre au Panchock, qu'il y aille et qu'il ne vienne pas emmerder le reste de la terre. Mais quand même, elle lui devait tout son respect, il avait réussi à prononcer le nom du propriétaire du bateau sans se reprendre une seule fois et sans postillonner ! Sur le coup, elle l'aurait bien applaudit s'il ne l'avait pas prit comme otage. Putain. Mine de rien ça l'agaçait d'être prise dans des situations qui n'arrivaient que dans les films et que tout le monde regardait d'un œil distrait tellement s'en était cliché. La voilà de mauvaise humeur. 

Et l'orage gronda dehors. Et la pluie tomba d'un seul coup sur Almancar, telle une demande du ciel de se la fermer un peu et de le laisser en paix. En l'occurrence, le ciel là, c'était Sandra. Le bruit assourdissant de la foudre s'abattant près du bar en fit sursauter quelques un, sûrement habitués à de simples combats à poings nus entre deux ivrognes du coin. Elle finit son verre et, toujours aussi bruyamment, le vent souffla. Un grand sourire orna les lèvres de la femme, rassurée par ce temps plus que pourri ; comme au bon vieux temps où la chasse à l'homme était légale. 
Et ce sourire n'en fut que plus grand quand le chef - sûrement qu'il l'était au vu de la gueule des autres - proposait d'aller foutre un peu la merde sur le bateau de plaisance. Elle allait se lever et accepter son offre jusqu'à ce qu'un de ses moments de lucidité ( mais oui elle en a parfois ) la fît battre en retraite. Andy était sur ce bateau et même si elle ne connaissait pas le pourquoi du comment, elle n'avait aucune envie de se faire tuer parce qu'elle avait aidé un pirate à l'oeil manquant de le dépouiller de sa richesse.

N'empêche que c'était tentant. Autant elle ne trouverait sûrement plus rien sur Almancar à cause du temps, autant elle avait envie de s'amuser un peu. Un nouvel éclair tomba, illuminant durant une seconde le ciel devenu noir, laissant les personnes du bar un peu pantoises. Le ciel avait l'air clément trois minutes plus tôt mais là il voulait jouer un peu. BAM, encore un. Et puis merde hein. 
    « Ça a l'air marrant ton truc. J'peux en être ? »
Elle s'était levée, prête à se défendre si besoin est. Tant pis pour Jacobsen, elle avait l'habitude de se faire tuer. Ce qui n'empêchait nullement sa mauvaise humeur de s'en aller, de même pour les nuages noirs.




©️ Andy ô/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nadia Aung
ALMANCAR

♦ Messages : 15
♦ Messages RP : 14
♦ Inscription le : 10/05/2012
♠ Humeur : ... heh.
♠ Emploi : Planquée.
♠ Karnevale : Transformation en requin blanc.

MessageSujet: Re: [Event] Antipyretic   Mar 26 Juin - 22:33

Nadia les avait cherchés, elle les trouva et échoua lamentablement dans sa tentative de parer le coup. La seconde qu'elle passa écroulée à même le sol, elle la passa à maudire plus que jamais la Karnevalienne responsable de la perte de la moitié de sa vue mais surtout à réactiver, trop tard, ses sens d'animal marin qui lui indiquèrent – à défaut de la position de l'ennemi qui était pour ainsi dire partout – des tensions orageuses à l'extérieur. Ça l'aida tellement qu'elle abandonna toute volonté de se défendre, ne prit même pas la peine de se relever et demeura assise en tailleur à se masser l'arcade jusqu'à ce que leur boss en ait fini avec ses explications.

Bateau, mer, poissons putain d'enculée de liberté de sa mère la chienne, c'est ce qui lui passa par la tête, en des termes bien plus abstraits certes mais pas moins lourds de sens. Elle la releva vers le borgne et se cura machinalement les dents du bout de son poignard dans une réflexion qui s'approchait en réalité plutôt de la véritable masturbation cérébrale. C'eut été parfait s'ils avaient dit plus tôt qu'il s'agirait de faire un tour en mer – certes pour piller ou couler un navire ça c'était secondaire, ça lui aurait évité de se prendre un poing dans la gueule ; mais vu sa carrière Nadia n'était plus à ça près. Elle avait donc bien l'intention de les suivre, peut-être bien de les larguer en route à moins qu'un d'Essling ne se trouve à bord de leur cible, mais quoi qu'ils fassent ces deux cas de figure impliquait qu'elle embarque avec eux. C'était ce qu'on appelle un plan de malade, elle ne fit pas attention au sang dans sa bouche.

Autrement, il fallait pour son honneur et sa crédibilité qu'elle reste impassible, aussi elle le resta et ce n'est qu'en manifestant un enthousiasme très modéré bien que sûre d'elle qu'elle se releva enfin et seconda la jeune femme qui avait une fois de plus décidé de l'ouvrir.

- Il fallait le dire. Moi aussi je vous suis. Peu préoccupée par les réactions individuelles des autres occupants du bar, Nadia regagna sa table et en délogea son second poignard qu'elle dut ranger à sa ceinture, faute d'avoir assez de mains pour se rendre utile avec les deux en même temps, c'est dire l'utilité de la chose. Quitte à s'en reprendre une, elle cracha le liquide rougeâtre ayant envahi sa bouche et qui commençait à lui taper sur le système et se permit de poser un question.

- Sinon, on part quand ?




Compte principal : Terek Vöronov
Autre compte : Adolf Fleisch
Avatar ©️ moi-même
Userbar ©️ Czeslaw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Évangeline Fahrell
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 104
♦ Messages RP : 20
♦ Inscription le : 28/04/2012
♠ Humeur : Rêveuse.
♠ Emploi : Aide-soignante.
♠ Karnevale : Empathie.

MessageSujet: Re: [Event] Antipyretic   Jeu 5 Juil - 17:28

Tu ne pus t'empêcher de sursauter lorsque, quelques tables plus loin, quelqu'un - peut-être une femme ? - se reçut un coup en plein visage. À peine t'étais-tu mentalement souciée de son état que, brusquement, les voix qui t'entouraient se firent plus lointaines. Peu à peu, le moindre son te parvint de manière extrêmement diffuse, comme au prix d'un énorme effort. Comme si une indéfinissable et épaisse barrière te séparait du reste des personnes présentes dans ce bar. L'apparition soudaine d'une violente démangeaison à la gorge te fit grimacer. En y portant la main, tu identifiais du bout des doigts six petites stries à la surface de ta peau, presque à l’emplacement des ganglions. Tu en étais à t'interroger sur l'origine de ces marques quand survint le rétablissement aussi complet qu'inattendu de tes facultés auditives. Juste à temps visiblement, puisque le borgne ne tarda pas à prendre la parole.

Le résumé que tu pus te faire de ce discours ressemblait assez à ça : tous réquisitionnés au sein d'un équipage pirate pour aller mettre un peu de bazar sur le Panchock et repartir avec tout ce qui brillait. Pas que le borgne vous laissait vraiment le choix. Tu te retins de soupirer. C'était bon pour Cyan, ce genre de situation !... En plus, c'était bien beau tout ça, mais en quoi serais-tu utile à des pirates ? Toi qui n'étais même pas foutue de manier ne serait-ce qu'un canif ... Machinalement, tu commençais à te mordiller la langue tout en réfléchissant. Sauf que ton réflexe manqua de t'arracher un cri. Tu ne venais pas de te mordiller la langue, mais de la transpercer. Tu pris rapidement une gorgée d'alcool, la première depuis ton entrée au Tord-Boyaux, à la fois pour passer le goût du sang et pour désinfecter cette plaie avant de procéder à un rapide tour de ta dentition du bout de la langue. Aussi aiguisées que des rasoirs !
C'était à n'y rien comprendre. Et ce n'était d'ailleurs pas le moment de chercher à comprendre puisque deux personnes venaient déjà de confirmer leur participation à l'incursion clandestine sur le Panchock.

- Si c'est ce que vous voulez.

Sourire rêveur. Voix chantante. Du Évangeline tout craché, qui, malgré les circonstances, n'aurait jamais pu refuser son aide - même peu conséquente - à quelqu'un. Ç'aurait été contre nature.




Moi je ne suis qu'une fille de l'ombre
   Qui voit briller l'étoile du soir
   Toi mon étoile qui tisse ma ronde
   Viens allumer mon soleil noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maître du Jeu
MJ

♦ Messages : 70
♦ Messages RP : 63
♦ Inscription le : 22/04/2012

MessageSujet: Re: [Event] Antipyretic   Dim 15 Juil - 18:51

Sous les lueurs traînantes des flammes, dans le silence retenu, les prisonniers du brave capitaine quittent le bar à l'ambiance soudain pesante. Ils ne se doutent pas, poupées de chair, seulement pantins mécaniques, qu'en passant la porte de ce refuge, ils rentrent dans un périple qu'ils ne pourront quitter qu'en passant l'arme à gauche. Les autres client, le souffle d'innocence coupé par l'intervention brutale, ne peuvent que les suivre des yeux car leur jambes n'auraient pu les porter.

Dehors, l'air est lourd. Les murs transpirent l'humidité du marais qu'ils soutiennent. L'ambiance, tel un voile de mort, étouffe les pirates improvisés qui se dirigent docilement vers la grotte du passeur. Leur maître file, telle une ombre avide, en direction de son navire qu'il devine déjà victorieux. Ses yeux scintillent dans l'ombre Almancarienne autant que ses sabres sur lesquels les lanternes jettent des étoiles tremblantes, éphémères.

Quelques secondes plus tard, un serveur passe entre les tables, ramasse les débris de choppe et les remplit à nouveau, dans un élan de routine rassurante. Les accordéons gémissent timidement, afin d'attirer l'attention sur cette soirée qu'il espéraient banale, sans soucis. L'aura du pirate s'éloigne déjà. Elle ne les ennuiera plus. Du moins, c'est ce qu'ils espèrent.
La porte de l'auberge claque derrière les derniers sbires du pirate. Le voile se lève et les violons recommencent à chanter. Comme si de rien n'était.

Les pirates improvisés, la démarche déjà titubante, suivent leur nouveau maître.
Et déjà, au dessus de leurs têtes, le destin se frotte les mains.

FIN DE TOPIC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event] Antipyretic   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Antipyretic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karnevale Avenue :: ♦ Le Tord Boyaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit