Karnevale Avenue

blblbl
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Dim 27 Mai - 13:23

    Oh, là là... On a la tête qui tourne... L'impression d'être en apesanteur... L'impression de tomber dans tous les sens... On ne sait pas où on est, qui on est, quelle sensation on éprouve... Puis on sent une épaule qui nous démange... Oh ! Des... fissures ?

    Voilà que les yeux d'Elliott s'ouvraient enfin, sur le plafond délabré de l'ancienne horlogerie de ses parents. Elle était allongé sur un des canapés de l'entrée. Son regard se tourna sur les grandes horloges qui se dressaient autours d'elle. Certaines étaient en piteux état, d'autres étaient encore debout. Elles marchaient toujours. Onze heures et vingt-quatre minutes. Il semblerait qu'elle avait passé la nuit ici.
    Puis elle se souvint de ce qui s'était passé la veille : sa rencontre avec les horreurs libérées des laboratoires de l'A.R.K. puis celle de Sandra et de son charmant dragon. Et tout ce qui s'en était suivi, forcément. Elle n'avait pas non plus oublié sa blessure. Et au moment même où celle-ci lui était revenue en mémoire, Elliott tourna sa tête pour voir ce qu'elle était devenue. Oh, des bandages. On l'avait soignée ?

      « Hum... J'avais prévenu l'A.R.K. que j'avais trouvé cette fille... pensa-t-elle à voix haute. Ils ont dû me soigner en me trouv... AH, CETTE FILLE ! »

    Elle sentit son corps trembler... d'excitation. En ce moment même, celle qui avait osé se moquer d'elle devait se retrouver au milieu des futurs cobayes à exploiter. Elle devait bien se sentir humiliée !
    Un immense sourire se dessina sur le visage d'Elliott. Elle était ravie. Tellement ravie. Une envie de rire la saisit, mais elle préféra le garder pour plus tard, quand elle se trouverait en face de son cobaye.

    Elliott se leva d'un bond, prit son sac et se précipita dehors. Elle courut vers le grand bâtiment de l'A.R.K., évitant les pierres sur son chemin. Une fois à l'intérieur, elle demanda où on avait emmené le nouveau cobaye, attrapé la veille. Elle précisa fièrement que c'était une fille arrogante aux cheveux roses qu'elle avait elle-même empoisonnée. Un homme lui répondit qu'une cobaye correspondait à cette description. Elliott poussa un cri de joie, mais le scientifique n'y fit pas attention et fit à signe Elly pour que celle-ci le suive.
    Elliott enfila donc une blouse blanche et le suivit. Le scientifique la guida vers la cellule où étaient enfermés les cobayes. Quand ils furent arrivés, il partit, laissant Elliott seule avec les malheureux futurs sujets aux expériences bizarres qui allaient leur être réservées. La fille aux cheveux roses était bel et bien enfermée, elle était accroupie dans un coin. Le sourire de nouveau aux lèvres, Elliott se précipita vers la porte.

      « Haha ! Alors ? Qu'est-ce que ça fait de s'être faite avoir par une gamine ? Hein ? Tu ne te sens pas trop humiliée ? Moi je suis comblée de joie, tu n'as pas besoin de me poser la question ! Hihi ! »

    Pendant qu'Elliott se moquait de sa victime, une ombre s'approcha d'elle. Ce n'était pas bon signe. Elly se retourna. C'était un homme qu'elle ne connaissait pas. Et il n'avait pas l'air bien content.






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
DARK KNIGHT

♦ Messages : 547
♦ Messages RP : 99
♦ Inscription le : 20/04/2012
♠ Humeur : Enflammée.
♠ Emploi : Maître de l'ARK.
♠ Karnevale : Fire Blast: Transformation physique et maîtrise élémentaire du feu.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Dim 27 Mai - 17:23

YOU MONSTER
La tempête s’était finalement calmée. Après de très nombreuses crises de colère qui se soldaient toujours pas un emprisonnement pur et simple, son esprit avait réussi à retrouver un certain équilibre. Il demeurait cependant d’une humeur horrible et peu encline à la sympathie envers ses nouveaux confrères. Cela faisait quelques jours déjà qu’il était ici, il n’avait pas pu communiquer avec l’extérieur une seule fois. Et il en allait de même avec les autres membres de l’A.R.K, hormis Valentina et Sergueï, personne n’osait vraiment lui adresser la parole. Et tant mieux pour lui, il n’avait pas la moindre envie de s’entretenir avec qui que ce soit.

Il restait la plupart du temps enfermé dans ce qui était en quelque sorte sa chambre. L’opération avait énormément affecté son moral, et l’avait épuisé physiquement. Même s’il s’en remettait petit à petit, il s’en tirait pas mal. Malheureusement, ce n’était pas la dernière opération qu’il devrait subir. Mais les prochaines seraient bien moins douloureuses et éprouvantes, selon Valentina. Quoi qu’il en soit, il restait silencieux, imperturbable, comme si plus rien ne pouvait l’atteindre désormais. Quelque chose avait changé en lui, et pas des moindres. Il n’arrivait plus à ressentir quoi que ce soit, comme une coquille vide. Il n’y avait plus que de l’agacement de l’impatience.

Il termina de refaire le bandage qu’il avait au bras et qui dissimulait les meurtrissures causées par le nombre incalculable de piqûres qui y avaient été faites. À force il ne comptait même plus les blessures qui recouvraient son corps. Il se trouvait non loin des cellules des cobayes, mais lui n’en faisait pas partie étant donné qu’il n’en était pas tout à fait un. Mais c’était plutôt embarrassant lorsqu’il entendait les hurlements des expériences ratées ; il ne tenait pas tellement à rester ici éternellement. C’est alors qu’il entendit une voix féminine et enfantine crier dans le couloir, qui eut le don de l’agacer singulièrement. Il sortit de la chambre en cognant dans la porte qu’il ne prit même pas la peine de refermer. Il aperçut alors une jeune fille qui gueulait des infamies à l’égard de l’un des cobayes enfermés dans l’une des cellules. Concrètement, le geste et l’intention, il s’en fichait éperdument. C’était plutôt le vacarme qu’elle provoquait qui l’énervait.

Il se posta derrière elle, et la transperça d’un regard de tueur lorsqu’elle se retourna.

« T’as pas fini de brailler, gamine ? »

Il l’attrapa par l’épaule et la poussa violemment, avant de regarder entre les barreaux de la porte de la cellule, cherchant du regard la « personne » à qui elle pouvait bien d’adresser. Il remarqua alors la présence de Sandra au coin de la pièce froide. Ça ne l’étonnait même plus, à force…

« Qu’est-ce que tu fous ici, toi ? Tu me suis partout ou quoi ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karnevale-avenue2.forumactif.org/
avatar
Sandra V. Lutwidge
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 193
♦ Messages RP : 30
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Hyperactive.
♠ Emploi : Bosse pour Andy.
♠ Karnevale : Création et maitrise de la météo.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Dim 27 Mai - 18:44

Étrangement, sa tête lui tournait horriblement. Il fallut à Sandra quelques minutes pour ne plus voir flou, pour ne plus avoir envie de vomir. Elle ne se rappelait que vaguement de ce qu'il s'était passé et d'où est-ce qu'elle avait atterri.  Fallait dire, elle s'était faite avoir comme un bleu véritable, par une gamine qui plus est. Mais cet élément n'était qu'un détail, par un gosse ou une autre personne, le résultat était le même : elle irait lui botter le cul  plus tard. 
Elle s'était rendue compte, lorsqu'elle était assez lucide pour analyser la situation, qu'elle se trouvait dans une cellule. Les barreaux, le sol crade, les cris... Ouais, pas d'erreur, elle était dans un endroit louche. Ses jambes ne voulaient pas lui obéir, sûrement qu'ils étaient à moitié paralysés à cause du poison qu'on lui avait administré.

Soudain, la gamine débarqua. Elle était habillée d'une blouse blanche. Elle avait l'air d'une folle prête à lui ouvrir le ventre façon boucher. Elle la toisa. Comme si la jeune femme avait peur d'elle. Humiliée, Sandra ? Jamais. Elle eut un grand sourire ironique, se leva. Elle ne prit même pas la peine de répliquer, ce serait être aussi immature que l'autre peste. C'est là qu'apparut le diable. Enfin, façon de parler, Andy avait simplement l'air plus démoniaque dans cette pénombre qu'à l'accoutumé. Il gueula sur l'autre enfant avant de la balancer un peu plus loin. La jeune femme retenu un rire, et cette envie s'en alla bien vite lorsque monsieur l'accusa de le suivre partout. Elle s'énerva. 
    « Ouais bien sûr, je te suis dans un endroit glauque alors que je pourrais être en train de dormir dans mon lit. Mais ouais je te suis quand même. T'AS PAS DE CERVEAU OU QUOI ? Et puis tu fiches quoi ici d'abord ? »
Elle s'était agrippée aux barreaux de sa cellule, veine sur le front. Non mais il réfléchissait vraiment pas quoi. La voilà de mauvaise humeur maintenant, c'était le pompon. 
    « C'est de la faute à cette grognasse de gamine. » Elle pointa de la tête le bébé au bavoir blanc. « J'sais plus ce qu'il s'est passée, à la base j'étais venu à Alzen pour faire un tour. Et je sais pas ce qu'elle a fait de Dyeus, cette connasse. »
Elle grinça des dents en se demandant ce qu'il se passait pour son dragon. Plus qu'une simple bête, sans lui, elle ne pouvait pas s'en aller et ça la faisait bien chier. Ses poings empoignèrent de plus belle le fer à demi-rouillé des barreaux. Fait chier.




©️ Andy ô/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Dim 27 Mai - 20:19

    Elliott n'eut pas le temps de sentir le coup passer. Elle venait de se faire projeter contre le mur par l'inconnu.

      « Aïe ! cria-t-elle sur le coup. Mais t'es fou ! En plus t'as eu la bonne idée de m'attraper par mon épaule blessée, tss... »

    Elliott se tut. L'homme n'avait pas l'air de l'écouter. Elle le regarda. Il avait l'air furieux. Pas contre elle cependant... Mais contre la fille aux cheveux roses. Celle-ci s'énerva aussi. Oulà ! Ça criait fort. Ça allait être bien amusant... Elliott voulait voir la suite. Elle quitta sa blouse – aucun scientifique ne ne pourrait lui reprocher ce fait étant donné qu'à part elle, il n'y en avait pas dans le couloir, hormis cet homme peut-être, mais elle s'en fichait – et la roula en boule pour y poser ses coudes, afin de s'installer confortablement. Elle ne voulait pas rater le spectacle.

      « ... Et je sais pas ce qu'elle a fait de Dyeus, cette connasse. »

    Ah. On parlait d'elle. Facile de se reconnaître par les gentilles appellations de cette fille. Elliott lui lança un regard blasé. Pffiou, cette fille avait le disque un peu rayé. Et les nerfs à vif, elle allait pas tarder à faire tomber la porte de la cellule, cette folle. Ah, vivement qu'elle soit sur la table d'expérimentation, qu'elle hurle de douleur devant le sadisme d'Elliott... Quoique maintenant, la jeune scientifique n'avait même plus envie de la faire souffrir. Son cobaye était bien trop chiant. Elle avait trop vu son visage, il était lassant. Elle ne présentait désormais plus trop d'intérêt à ses yeux. Mouais, non. Et ce Dyeus... Ça devait être son dragon.

      « Ah oui, ton dragon... Je sais même pas ce qu'il est devenu tiens... » dit Elliott d'un ton un peu détaché, sans aucune touche d'ironie.

    Elly avait l'air de s'être un peu calmée. Et cet homme, c'était qui d'abord ? En plus il avait l'air de connaître sa proie. Elliott voulait savoir.
    Sans faire l'effort de se mettre debout, elle resta assise et leva la tête pour le regarder.

      « Eh, toi. Apparemment, ta présence ici est étrange... T'es qui ? T'es un cobaye qui s'est échappé ? Ou alors tu es un nouveau qui bosse ici ? »

    Elle avait pris une voix innocente. Elle n'avait plus la force de jouer la comédie.






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
DARK KNIGHT

♦ Messages : 547
♦ Messages RP : 99
♦ Inscription le : 20/04/2012
♠ Humeur : Enflammée.
♠ Emploi : Maître de l'ARK.
♠ Karnevale : Fire Blast: Transformation physique et maîtrise élémentaire du feu.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Dim 27 Mai - 21:34

Voir Sandra était vraiment la dernière chose dont il avait envie en ce moment. Cette fille hyperactive et intenable lui pompait son énergie rien que par sa présence et il était véritablement agacé de la voir ici, au dernier endroit où il aurait imaginé la croiser. Au dernier endroit où il était possible de la rencontrer. Elle se mit à gueuler encore plus fort que la jeune fille qu’il avait éjectée contre un mur ; si ça continuait, il allait finir par rentrer dans sa cellule pour la faire taire par la manière forte. Il avait de plus en plus le sentiment que Sandra était une véritable malédiction venue pour le punir de tout ce qu’il avait pu faire dans sa vie. Encore plus lourde et envahissante que les chaînes avec lesquelles on l’avait attaché. Il n’eût même pas l’envie de lui répondre.

La jeune fille désormais à terre se fit remarquer à nouveau, en faisant des remarques suite aux paroles agressives et grinçantes de grossièreté qu’avait proféré Sandra. Elles n’avaient pas l’air de très bien s’entendre, ces deux-là. Ça ne l’étonnait pas ; il ne connaissait personne au monde qui puisse supporter la compagnie de Sandra sur le long terme. Et la demoiselle commença alors à l’accabler de questions, notamment sur la raison de sa présence ici. Il n’avait pas le moins du monde l’envie d’en parler. Il n’acceptait d’avoir un semblant de discussion qu’avec Valentina, qui était la seule en mesure de lui dire des choses susceptibles de l’intéresser. Mais de toute façon, puisqu’il resterait ici un long moment sans doute, autant commencer à faire l’effort de s’habituer aux membres de l’A.R.K.

« Je suis Andy. »

Il ne vit pas l’intérêt d’en dire davantage. En principe, une bonne partie du corps scientifique de l’A.R.K avait été mise au courant du dossier un peu spécial d’Andy et prévenue également qu’il valait mieux éviter de lui parler afin d’éviter le massacre. Mais on lui avait injecté l’anesthésiant pour bloquer son karnevale à peine une heure plus tôt alors il ne risquait pas de faire quoi que ce soit avant une dizaine d’heures au moins. Il demeurait d’humeur exécrable, cependant. Et il ne ressentait donc pas l’envie de venir en aide à Sandra, ni de tendre la main à cette fille qu’il avait bousculé pour l’aider à se relever. Elles pourraient agoniser sous ses yeux, il resterait complètement de marbre.

Il s’éloigna de la cage à lion de Sandra, la dédaignant en lui tournant le dos. Il sortit alors une cigarette de sa poche, et un objet que les fumeurs normaux appelaient plus communément un briquet. Il n’était pas encore habitué à ce système, et alluma maladroitement sa cigarette, manquant de se brûler les doigts. Il posa alors son regard sur la jeune inconnue.

« Et toi Elliott, je présume. On m’a parlé de toi. J’aimerais que tu foutes cette fille aux ordures, je ne veux pas la voir ici. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karnevale-avenue2.forumactif.org/
avatar
Sandra V. Lutwidge
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 193
♦ Messages RP : 30
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Hyperactive.
♠ Emploi : Bosse pour Andy.
♠ Karnevale : Création et maitrise de la météo.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Lun 28 Mai - 0:10

Il n'avait vraiment pas l'air d'être de bonne humeur. Voilà qui allait compliquer les choses, dire qu'elle espérait secrètement qu'il la fasse sortir. Comment avait-elle pu être si stupide ? Il ne lui répondit pas mais se tourna vers la gamine à terre qui avait répliqué. Non vraiment, elle ne dirait plus rien maintenant, ce serait être aussi conne qu'elle. Posant son front contre les barres qui la séparait de l'extérieur, elle réfléchit. Il n'y avait aucun moyen de sortir apparemment, et d'ailleurs, elle se demandait toujours comme Andy avait pu atterrir dans un endroit aussi glauque. Même lui l'était maintenant, sa présentation brève avait fait frissonner Sandra de peur. Qu'est-ce que c'était que cette intonation dans la voix . C'était quoi cette sensation bizarre d'être vraiment dans la bouse de vache jusqu'au cou ? Surement quelque chose de mauvais ; elle ne pouvait plus compter sur aucune forme de chance dorénavant. Elle la quittait même dans ce moment là : le grand Jacobsen lui tourna le dos, signe qu'il allait bien la laisser mourir dans cette cellule abominablement petite. Et sa bestiole qui était elle-ne-savait-où et qui la mettait à bout de nerfs, c'était le top.

Il n'y avait pas moyen de s'en sortir sauf... Sauf si le brun avait été assez cruel pour la laisser sortir de la pire des façon. Ce qu'il fait. Les ordures n'étaient pas le tapis rouge, mais c'était toujours la sortie. Elle ne savait pas trop quoi penser et se posait beaucoup de questions. Questions qui n'auront certainement aucune réponse, pas même un semblant apparemment. Il ne fallait qu'elle espère, ce serait avoir touché le fond. Alors que faire ? S'éloignant un peu plus vers le fond de sa cage, elle réfléchit. La seule chose qu'elle pouvait faire était d'attendre, encore. Son Karnevale n'était d'aucune utilité et elle n'avait plus aucune arme sur elle. D'après ce qu'elle avait entendu en se réveillant à moitié, il y avait ici des scientifiques. Ce qui voudrait dire qu'il y avait des trucs bizarres. Logique.

Mais non, ça n'allait pas dans sa pauvre tête. Son mal de crâne empirait au fil des minutes et ne demandait qu'à retrouver son dragon pour rentrer. Elle n'aurait pas dû crier, ça lui aurait épargner une douleur quasi-insupportable. Idiotie, quand tu nous tiens.
    « Sympa ta façon de m'envoyer bouler. »
Elle continua de réfléchir. Il devait bien exister un moyen pour sortir d'ici sans trop de casse. Il y en avait toujours une de toute manière, il suffisait de creuser assez loin pour la dénicher. Mais ce n'était pas le cas de la jeune femme, malheureusement.Elle finit par s'assoir au fond de sa cellule et ferma les yeux. Le sommeil commençait à la gagner, ce n'était pas bon signe. La sortie, et vie !




©️ Andy ô/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Lun 28 Mai - 12:14

    ''Andy''. C'était le prénom de ce type. Elliott fut surprise, elle voyait plus un petit garçon de quatre ans porter un tel nom plutôt qu'un homme froid comme celui qui se tenait devant elle. Elle ne put empêcher un petit rire. Mais craignant ses éventuelles représailles, elle préféra s'excuser, surtout que l'ambiance qui régnait dans ce couloir était plutôt tendu, en partie par sa faute.

      « Excuse-moi. Je trouvais ça drôle, que tu portes un prénom, comment dire... aussi mignon. Mais ne te fâche pas, ça te va plutôt bien en fait. »

    Cet Andy ne lui dit rien de plus sur son identité. Pas très sociable, dommage. Puis l'homme s'éloigna de la cellule, la présence de la fille aux cheveux roses devait l'exaspérer au plus au point, lui aussi. Le visage surpris et outré de la fille suite au tourne-dos d'Andy amusa Elliott, qui sourit.
    Dans son coin, il sortit des choses bizarres de sa poche. Une sorte de tube qu'il coinça dans ses lèvres et un autre truc louche qu'il essaya tant bien que mal d'allumer. Ah, ça servait à faire du feu. Il avait failli se cramer, pas très doué... Mais quelle chose étrange de faire brûler un petit cylindre qu'on a dans la bouche. Les gens sont vraiment bizarres.

      « Et toi Elliott, je présume. On m’a parlé de toi. J’aimerais que tu foutes cette fille aux ordures, je ne veux pas la voir ici. »

    Hein ? La mettre aux ordures ? Cette fille là ? Elliott semblait en quelque sorte flattée, qu'on lui confît cette tâche. Elle accepterait bien de raccompagner cette fille chez elle, parmi les poubelles... Mais à une condition.

      « Euh, je veux bien. Mais tu crois que je pourrais jouer avec elle avant ? Enfin, si tu vois ce que je veux dire... Il vaut mieux qu'elle ressemble vraiment à un ordure pour rejoindre ses semblables. Si on voit que laisse échapper un cobaye, même pas le pire des moyens, je risque de mal finir... »

    Puis, soudain, Elliott se leva d'un bond. Elle ne l'avait pas remarqué tout de suite, mais Andy connaissait son prénom. On lui avait parlé d'elle ? Aucun doute. Il était un nouveau membre de cette organisation scientifique louche.

      « Eh oui, moi c'est Elliott. Elliott Taylor. Enchantée, Nouveau ! »

    Elle le regarda, le sourire aux lèvres et les yeux brillants. Son attention se porta plus précisément sur l'étrange cylindre qui perdait du volume. De la fumée sortait de son extrémité, ainsi qu'une odeur qu'Elliott trouvait assez dérangeante au début. Mais au fur et à mesure que la fumée se répandait dans la pièce, Elliott finit à l'apprécier. Elle s'approcha un peu d'Andy, les yeux fermés, afin de mieux mieux la sentir.

      « Eh, ton truc sent bon. C'est quoi ? »






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
DARK KNIGHT

♦ Messages : 547
♦ Messages RP : 99
♦ Inscription le : 20/04/2012
♠ Humeur : Enflammée.
♠ Emploi : Maître de l'ARK.
♠ Karnevale : Fire Blast: Transformation physique et maîtrise élémentaire du feu.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Lun 28 Mai - 18:41

Andy se crispa à l’entente du rire aigu d’Elliott. Il n’avait pas imaginé que l’on puisse accepter la présence d’une gamine au sein des laboratoires de l’A.R.K ; était-ce vraiment utile ou n’était-elle pas plutôt une véritable source de gêne pour les scientifiques qui travaillaient ? Andy l’observa avec exaspération, surpris de la voir rire de son prénom, mais pas offusqué pour autant. Il aurait été stupide de s’énerver pour si peu. Elle semblait également s’amuser des réactions que le comportement du jeune homme provoqua chez Sandra qui s’était probablement attendue à ce qu’il lui vienne en aide. C’est ce qu’il aurait fait, oui, en temps normal. Mais dans l’état actuel des choses, il se fichait éperdument de son sort et préférait la regarder se démerder face au destin qui l’attendait dans un coin d’ombre.

La jeune fille crut bon de lui demander s’il était possible de s’amuser avec, avant tout. Andy réfléchit longuement sur la question, peu convaincu du fait qu’elle puisse lui procurer une quelconque distraction. Tout dépendait de ce que l’on entendait par ce terme ; même en déchirant sa chair, en arrachant ses veines, en taillant ses artères, il n’y aurait aucun plaisir à en tirer. À part peut-être le simple soulagement de ne plus entendre le bourdonnement incessant de sa voix. Elle n’était rien de plus qu’un indésirable parasite.

Il ignora les présentations, agacé de ce genre de formalité, et adressa un léger sourire à la jeune fille, d’un air faussement désolé.

« Personne ne veut d’elle, même pas comme cobaye. »

Elle avait alors semblé apprécier l’odeur du tabac qui envahissait l’air ambiant, mais ne savait vraisemblablement pas de quoi il s’agissait. Andy, qui ne ressentait aucunement l’envie d’expliquer le principe d’une cigarette, décida d’inventer lui-même l’utilité première de l’objet. Il souffla un nuage de fumée, et se retourna à nouveau vers Sandra, qui s’accrochait avec acharnement à ses barreaux, comme si elle espérait qu’ils s’écarteraient tous seuls. Andy invita Elliott d’un geste de la tête à regarder et en prendre de la graine. Il passa sa main à travers les barreaux et empoigna violemment le col de Sandra, avant de tirer pour lui écraser la figure contre les barres de fer. Il tira sa cigarette de ses lèvres avant de l’écraser sur le front de la jeune femme pour brûler sa chair.

Il lâcha finalement le mégot, qu’il étouffa sous la semelle de sa chaussure, mais conserva l’emprise qu’il avait sur Sandra cependant. Il sortit alors une nouvelle cigarette, qu’il se débrouilla pour allumer avec une seule main, avant de la tendre à la jeune Elliott.

« Tiens, essaye. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karnevale-avenue2.forumactif.org/
avatar
Sandra V. Lutwidge
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 193
♦ Messages RP : 30
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Hyperactive.
♠ Emploi : Bosse pour Andy.
♠ Karnevale : Création et maitrise de la météo.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Mer 30 Mai - 14:05

C'était sûr et certain, Sandra allait morfler. Et ce, dans tous les sens du terme. Andy avait l'air passablement de très mauvaise humeur et encore, le mot était faible. Elle qui était en train de réfléchir calmement à la situation ( on y croit ) se retrouva d'un seul coup la figure contre les barreaux. Il aura fallu une douleur aiguë au front pour qu'elle se rende compte de la situation. 
Aucun son ne sortit de sa bouche. Seuls ses dents arrachaient sa lèvre inférieure, l'empêchant de crier. Elle ne se le permettrait pas, ce serait trop humiliant. Alors quand elle sentit la chaleur s'en aller, elle ouvrit les yeux qu'elle avait fermé brusquement sous le coup de la douleur. Andy avait l'air de bien s'amuser de sa situation. La jeune femme pu voir le mégot de cigarette disparaître sous la semelle de son propriétaire, s'éteignant comme une bougie que l'on aurait soufflé. Il était impitoyable quand il était énervé, elle le savait. 

Et puis elle entendit la proposition du draconien. Le faire essayer à Elliott ? Et puis quoi encore ? C'était vrai, il n'y avait aucune chance qu'elle ne s'en sorte ; la poigne d'Andy était trop forte pour elle et son cerveau n'était pas encore tout à fait bien reconnecté au reste du corps. C'était pas pour autant qu'elle se laissa faire. Étant accroupie, la seule idée qui lui tait venue était celle d'envoyer un coup de poing là où tout homme était sensible. Au moins un minimum. Il était difficile d'estimer la force du poing de Sandra mais elle savait qu'elle cognait fort et ce, pour avoir servir Raziel durant deux ans, sa force physique avait dû doubler. Même si elle ne devait être qu'un dixième de ce qu'Andy Jacobsen pouvait faire avec des coups de poings.
    « Tch. Calme toi un peu Jacobsen et va griller tes cigarettes ailleurs. »
Il était hors de question que la gamine ne lui fasse le même coup. Sandra recula dans sa cellule, de façon à ce qu'aucun des deux ne puisse l'avoir. Elle se frotta énergiquement le front, partie la plus touchée dans cette "attaque" surprise. 

Il n'avait pas l'air enclin à la faire sortir et encore moins de la laisser tranquille, pas après le coup qu'elle venait de lui asséner. Et c'était normal, personne n'appréciait ce genre de geste brutal. Elle ne savait pas ce qu'il faisait ici ni même les relations qu'il entretenait avec Elliott, mais elle ne se laisserait pas piétiner. Sa fierté était trop grande pour ça et puis, ça fait mal de se prendre des mégots dans la gueule. L'ancienne traqueuse décida de ne plus dire un mot puisqu'apparemment c'était le bruit qui gênait monsieur. Elle aurait tout de même aimé savoir où était passé son dragon et qu'est-ce qu'il était devenu. Parce qu'il lui serait quelque peu difficile de retourner dans son lit sans sa gentille bête...




©️ Andy ô/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Jeu 31 Mai - 20:01

    Ah, apparemment, la fille n'était vraiment bonne que pour aller aux ordures. Elle n'avait rien d'un cobaye. Elliott fut un un peu vexée et déçue d'avoir ramassé un objet totalement inutile. Mais plus la jeune fille regardait la grande fille, plus elle comprenait. Elle ne se voyait plus vraiment la martyriser. Cela serait trop attendu, finalement. Il n'y aurait aucune distraction à en tirer. Dommage. Elliott la regarda d'un regard vide et las. Sandra n'avait plus rien à faire ici et n'aurait jamais dû être amenée ici en fin de compte. Elliott ne voulait plus la voir. Cela ne servait à rien de se venger, elle l'avait déjà fait en l'empoisonnant et en la privant temporairement – ou éternellement ? - de son dragon. S'occuper un peu plus d'elle ne ferait que lui donner encore plus d'importance, ce qu'Elly ne désirait en aucun point.
    Mais elle ne voulait pas pour autant obéir aux ordres qu'on lui donnait. Si Sandra devait partir à la poubelle, ce ne serait sûrement pas Elliott qui allait jouer les éboueuses.

    Après qu'Elliott lui eût demandé ce qu'était cet étrange objet qui dégageait une formidable fumée à l'odeur saisissante, son possesseur se dirigea une nouvelle fois vers la cellule en faisait signe à l'enfant de le suivre. Elliott craignit que cette chose intéressante eût un lien avec l'inintéressante Sandra. Et elle ne se trompa pas : cet objet avait bel et bien un lien avec Sandra. Oui. Il servait à lui brûler le front. Celle-ci semblait résister, mais son visage ne pouvait cacher la sensation épouvantable qu'elle était en train de subir. C'était plutôt amusant en fait.
    Andy lui proposa d'essayer, il lui tendait le fameux cylindre. Elliott en prit possession, l'admirant d'abord avec admiration.

    Ouh, Sandra n'avait pas l'air de se laisser faire. Elle venait de se défendre en frappant méchamment son agresseur. Elle avait peur de l'éventuelle attaque d'Elliott, sûrement. Mais que croyait-elle ? Elliott en avait bien assez de voir sa tête. Elle ne voulait plus s'amuser avec elle. Sandra pouvait toujours se protéger comme elle voulait, cela ne servirait à rien. Elliott soupira profondément, lançant un nouveau regard morne à la fille aux cheveux roses.
    Elle contempla une nouvelle fois ce qu'elle tenait dans sa main droite. L'objet dégageait toujours de la fumée. Sa fonction première était de le mettre dans sa bouche et d'inspirer ensuite. Mouais. Elliott préférait sa deuxième fonction. Elle voulait l'essayer, d'autant plus qu'on le lui avait proposé.
    Étant donné que Sandra était hors d'accès et qu'elle n'avait pas envie de l'utiliser, il ne lui restait que deux autres cobayes : elle-même et le Maître des Cylindres. Elliott avait conclu après la réaction de Sandra qu'une brûlure n'était pas vraiment une sensation agréable, donc il ne valait mieux pas s'utiliser comme cobaye. Par élimination, un seul choix se portait à elle. Et il était juste à côté d'elle.
    Elliott se tourna légèrement sur le côté, regarda Andy dans les yeux d'un air désolé et lui montra le cylindre fumant qui lui appartenait. Elle baissa ensuite ses yeux sur le bras du pauvre homme, lui prit son poignet de sa main gauche et lui écrasa le cylindre avec sa main droite.

      « Je tiens à te rappeler, au cas où tu m'en voudrais, que tu ne m'as pas précisé sur qui je devais essayer ça, dit-elle d'une voix douce et profonde, ne lâchant pas le poignet d'Andy et l'objet brûlant. Alors ne m'en veux pas. »






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
DARK KNIGHT

♦ Messages : 547
♦ Messages RP : 99
♦ Inscription le : 20/04/2012
♠ Humeur : Enflammée.
♠ Emploi : Maître de l'ARK.
♠ Karnevale : Fire Blast: Transformation physique et maîtrise élémentaire du feu.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Ven 1 Juin - 15:51

Andy lâcha sa prise. La prisonnière lui avait échappé et avait reculé jusqu’au fond de sa cellule, pas aussi réactive qu’il ne l’aurait espéré. En même temps qu’il la regardait longuement en se demandant à quoi elle pourrait bien servir, il sentit un contact brûlant sur son poignet. Il s’agissait là de la cigarette qu’il avait confiée à Elliott. Il n’eut pas la moindre réaction, si ce n’est la surprise de constater que le mégot adhérait parfaitement à sa peau devenue insensible au feu. Si son karnevale était momentanément désactivé, il ne s’agissait que d’une entrave de ses propriétés actives. Il n’avait pas encore connaissance de tous les attributs de son pouvoir désormais poussé au maximum de sa puissance et ne pouvait même pas aller les vérifier par lui-même. Mais à la rigueur, le fait de ressentir une douleur ou non n’était pas le problème ; il prit cet acte de la part de la jeune fille comme une insulte personnelle.

Trop fier cependant pour céder aux provocations puériles d’une gamine, il se pencha vers elle et écarta le mégot d’un revers de la main, avant de lui adresser un sourire de satisfaction, heureux de voir qu’elle comprenait très vite le sens des choses et leur intérêt. Il se doutait bien que l’A.R.K, organisation sérieuse dans ses manœuvres, n’allait pas prendre sous sa coupe des enfants débordant de niaiserie. Autrement il aurait perdu toute estime de ses nouveaux confrères.

« Bravo. C’est bien. »

Il n’allait pas lui en vouloir, non. Il n’avait pas que ça à faire. Alors autant la féliciter. Il lui reprit la cigarette, qu’il porta à ses lèvres automatiquement, comme un réflexe. Mordant le filtre du rouleau de tabac haché, il attrapa à son tour le poignet d’Elliott, avec bien plus de force et de fermeté.

« T’as gagné le droit de pourrir dans une cellule. »

Il récupéra la clef de la cellule de Sandra et l’enfonça dans la serrure, avant de l’ouvrir, faisant attention à ce que la jeune femme ne puisse pas s’en échapper cependant, bien qu’il s’en fichât à l’évidence ; elle pouvait bien se tirer, il n’en avait rien à faire. Puis il jeta violemment Elliott à l’intérieur, de la même manière que l’on traitait les cobayes les plus pitoyables en ces lieux. Il referma alors la porte en fer qui claqua bruyamment et glissa la clef dans sa poche.

Il ne s’intéressait absolument pas aux cobayes de l’A.R.K ni aux expériences qu'elle menait, sincèrement. Alors il fabriquerait lui-même ses propres distractions, avec ses propres cobayes. Qui le lui reprocherait ?

« Ne me remercie pas, ça me fait plaisir. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karnevale-avenue2.forumactif.org/
avatar
Sandra V. Lutwidge
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 193
♦ Messages RP : 30
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Hyperactive.
♠ Emploi : Bosse pour Andy.
♠ Karnevale : Création et maitrise de la météo.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Sam 2 Juin - 23:32

Ah ouais ? Il jouait à ça en plus ? Rien que le fait qu'il se moque d'elle alors qu'il aurait pu passer sans rien dire avait été quelque chose dont elle se vengerait plus tard. Au fond de la cellule, sur la défensive, Sandra ne pouvait rien faire, si ce n'était d'écouter les paroles acides et tranchantes qui sortaient de la bouche du perfide Jacobsen. Dans un sens, c'était quelque de plutôt bien qu'on ne veuille pas d'elle comme cobaye. Dans un autre, c'était plus qu'insultant. Mais au vu de la situation, elle allait mettre de côté le mauvais point que cette phrase donnait sur elle.

Et puis surprise, on lui faisait un cadeau. Pour ne pas qu'elle ne se sente seule, on lui assenait une petite gamine sans cervelle et qui pensait qu'elle pouvait tout faire. Sandra grgona, tel un animal sentant qu'on empiétait sur son territoire. Elle n'avait pas d'armes sur elle alors qu'il y avait de fortes chances que l'autre là... Elliott ? En avait. L'empoisonnement, elle y avait assez goûté pour le restant de ses jours, si elle voulait piquer quelqu'un, qu'elle le fasse sur son propre corps. Qu'elle sache quel sensation ça procure ensuite à la tête.
    « Ça ne fait plaisir qu'à toi, Andy. »
Elle le fixa, essayant de comprendre ce qu'il se passait dans sa tête. C'est bête, elle ne pouvait pas lire dans ses pensées et pourtant, à ce moment précis, elle aurait tout donné pour pouvoir avoir une bribe des paroles de son cerveau. Ce serait pas mal. Au moins pour savoir pourquoi il était d'une humeur aussi massacrante et pourquoi il s'entête à emmerder son petit monde.

Quoi que. A la base il était déjà comme ça, ce qui faisait un mystère en moins. Plus que quelques uns avant de pouvoir se dire qu'être dans une cellule dans un endroit inconnu, coincée avec un bébé qui se prenait pour un tueur/empoisonneur était pas si mal en fin de compte. Si elle le pouvait, elle aurait déjà foudroyé ce connard. Il était inutile de lui demander encore une fois de la faire sortir - il avait l'air d'avoir compris qu'elle ne désirait pas rester plus longtemps - vu qu'il ne ferait que la remballer. Résignée, elle se laissa tomber par terre, s'adossant au mur en restant dans la faible lumière que lui offrait le couloir. Restait plus qu'à attendre un miracle.

Elle ne voulait même plus se venger de l'autre fille, ça ne ferait que lui faire perdre son énergie et son temps. Ce qu'elle désirait, en plus de sa sortie, c'était sa bête. Parce que voilà, c'était plutôt important. Elle aurait du mal à s'en passer maintenant qu'elle s'était habituée à sa présence. Son cerveau se mit à tourner à mille tour la minute. Si on l'avait emmener ici, c'était pour une raison. Et si elle était vraiment ici pour servir de cobaye ? C'était une chance de s'échapper, elle n'aurait qu'à mettre au tapis les scientifiques puis s'en aller. En comptant sur le système pourrie que pouvait avoir un endroit pareil, bien entendu.




©️ Andy ô/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Dim 10 Juin - 10:22

    Le droit de pourrir en prison ? Pourrir en prison ? Elliott ? Une prison de l'A.R.K. en plus ? C'est beau de rêver. Et puis c'étaient quoi ces manières ? Ce n'était pas la délicatesse qui le bouffait, celui-là ! Heureusement qu'Elliott eut le reflexe de se retourner très vite pour ne pas d'écraser contre le mur de cette minucule cellule. Ça en aurait fait rire plus d'un ! Elliott aussi avait sa fierté.
    Andy referma la porte. À clé. Elly n'était pas inquiète. Si elle-même n'arriverait pas à se sortir de là, un scientifique le ferait. Elle bossait ici après tout. Mais voilà que Sandra n'était pas la seule enfermée. Par contre, elle, avait moins de chances de sortir... normalement.
    Elliott s'assit tranquillement au fond de la cellule. Elle n'avait rien à craindre. Elle pourrait sortir bientôt et si l'autre folle venait à s'en prendre à elle, elle pourrait se défendre avec ses fabuleux poisons.

      « T'as quand même de drôles de loisirs. Mais c'est assez original, ma foi. »

    Par contre, elle, s'ennuya très vite. Il n'y avait rien à faire dans cette fichue cellule. Certes elle avait la possibilité de martyriser Sandra, mais elle n'en avait toujours pas envie. Que faire... ?
    Elle se leva et tourna en rond dans la cellule, regardant autour d'elle. Andy était en train de fumer tranquillement dans son petit coin et l'autre fille étant tassée elle aussi dans son coin, mais le visage beaucoup plus embrumé. Elliott réalisa qu'elle ne connaissait toujours pas son nom. Elle s'en était complètement fichu de l'identité de cette fille jusqu'à maintenant, mais après tout le temps qu'elles avaient passé ensemble, il serait bien de savoir qui elle était après tout.

      « Eh toi, tu t'appelles comment ? »

    Ce n'était pas la peine d'en dire plus. Être plus polie n'aurait été rien de plus qu'une sorte de "soumission". Elle se retourna vers Andy. Il avait l'air de vraiment l'apprécier, cette cigarette. Elle décida de changer un peu les choses. En ce concentrant un peu, elle arriverait sûrement à modifier la sensation qu'il éprouvait en la fumant. Elle se concentra encore et encore pour donner un goût ressenti absolument abominable et étouffant à cette cigarette. Et elle y parvint.

      « Ne me remercie pas, ça me fait plaisir. »






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy R. Jacobsen
DARK KNIGHT

♦ Messages : 547
♦ Messages RP : 99
♦ Inscription le : 20/04/2012
♠ Humeur : Enflammée.
♠ Emploi : Maître de l'ARK.
♠ Karnevale : Fire Blast: Transformation physique et maîtrise élémentaire du feu.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Jeu 21 Juin - 21:17

Attentif au moindre mouvement, prêt à capter chaque geste suspect, Andy était aux aguets. Plus qu’à l’accoutumée, et un peu trop pour une raison aussi triviale. Il avait un certain mal à se remettre des opérations qu’il avait subies et s’acharnait sur chaque clampin qui avait le malheur de croiser sa route. Et il avait fallu qu’il tombe nez à nez avec une fille hyperactive qu’il ne supportait plus et une gamine prétentieuse. Mais après réflexion il se questionna sérieusement sur la raison pour laquelle il perdait son temps à faire la garderie. Et cela lui échappait.

Andy ne réalisait pas la portée de ses actes, ces jours-ci. Il ne se rendait pas compte à quel point ses faits et gestes pouvaient être puérils parfois. Et ça le taraudait, irrémédiablement ; ses nombreuses absences, son inconscient qui prenait le dessus, tous ces éléments réunis qui le poussaient à bout.

Il n’en avait heureusement plus pour longtemps. C’en était presque fini de cet état amorphe qui l’empêchait totalement de penser en ligne droite et de se comporter normalement. Ces opérations lui avaient probablement fait développer certains troubles de la personnalité dont il aurait bien du mal à se débarrasser. Mais ça, il le savait. Il avait été prévenu.

Il n’entendait même plus ce que les deux filles disaient. Il se sentait comme perdu dans le néant, dans la noirceur des méandres de son esprit tordu.

Soudain, une odeur de fumier lui agressa les narines, le ramenant brusquement à la réalité. Le goût du tabac s’était totalement envolé pour laisser place à une saveur infecte qui rebuterait n’importe quel être humain normalement constitué. Il se dressa d’un coup et commença à tousser violemment, comme s’il étouffait. Était-ce cette fille qui avait provoqué ça ?

Sa cigarette tomba au sol, alors qu’il levait les yeux vers elle en lui lançant un regard assassin.

« Je me tire. »

Inutile d’en ajouter davantage. Il n’avait, à l’heure actuelle, pas suffisamment de patience et d’ouverture d’esprit pour supporter ce genre de plaisanterie. Il les quitta alors et retourna vers ses appartements sans leur adresser un dernier regard.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karnevale-avenue2.forumactif.org/
avatar
Sandra V. Lutwidge
NOUVELLE ALZEN

♦ Messages : 193
♦ Messages RP : 30
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Hyperactive.
♠ Emploi : Bosse pour Andy.
♠ Karnevale : Création et maitrise de la météo.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Dim 24 Juin - 21:57

La situation devenait de plus en plus... ennuyante. La gamine tournait en rond dans la cellule, style elle réfléchissait - et encore, il fallait qu'elle ait un cerveau pour réfléchir - et Sandra elle, ruminait discrètement dans un coin. Andy s'en était allé en manquant de s'étouffer, ce qui aurait été un pur bonheur pour la jeune femme, dans un sens. Il ne restait plus que les fille en prison et ça, c'était pas vraiment ce qu'elle désirait le plus. Alors elle regarda le mur derrière les barreaux. Elle le fixa intensément, cherchant une solution tout en restant concentré sur ce point invisible qui l'empêcherait de devenir soit folle, soit pleine de rage. Ce point invisible qui l'empêcher d'entendre la voix de l'autre effrontée. Une minute.

Elle imagina toutes sortes de scénarios dignes des plus grands films pourris qui ont jamais existé. Deux minutes. Une explosion, des chats mutants, des ninjas sortant d'un placard arrivé de nul part... Quelque chose dans le genre. Trois minutes. Quatre minutes. ... Un long silence envahit l'espace vital, un silence dans lequel s'était plongé Sandra, telle une prière envers un dieu quelconque qui n'existerait que pour ce genre de situation grotesque. Et dans ce silence, elle pouvait entendre les hurlements d'un dragon, surement Dyeus. Vivement qu'elle s'en aille. Vivement qu'on la fasse sortir d'ici.
    « Eh toi. »
Elle releva la tête, ayant cru entendre une voix. Humaine. Et masculine. Tout ce qui pourrait être à son avantage.
    « Tu fais quoi ici ? T'es un cobaye, chérie ?
    - Non j'en suis pas un et tu m'appelles encore une fois comme ça et je te broie ce qui te sert de couilles, connard. »
Aimable à souhait. Elle le toisa bien méchamment, le regard noir, toujours collée à ses barreaux de merde qui auraient pu fondre si elle avait eu le karnevale de Jacobsen. Ou si elle avait été fiévreuse, au choix.
    « Ahah, ouais, gentille. T'veux pas aller prendre un verre ? J'conais un bon coin pas loin. »
Hein quoi ? C'était une proposition à sortir d'ici ça ? A sortir tout court, s'en aller de cette cellule froide et sans le net ? Bon point.
    « Ça me va mais j'dois d'abord aller récupérer mes affaires. Tu me sers de guide, mon chou ? »
Elle finit par sortir un grand sourire, se relevant un peu de façon à ne pas non plus attraper des fourmis aux jambes. Elle avait totalement oublié la présence de l'autre gamine qui d'ailleurs, lui avait adressé la parole. Mais si elle voulait connaitre son nom, elle pouvait aller se faire voir chez les grecs.

L'homme sortit un trousseau de clefs.Il n'avait pas un physique de rêve ni même une haleine potable mais au moins il la sortira d'ici. Rapidement, une clé trouva bonheur dans la serrure de la cellule et la seconde plus tard, la fille aux cheveux roses se retrouva "dehors". Une nouvelle seconde s'écroula, ainsi que son "sauveur". Le sourire carnassier de l'ex-traqueuse retrouva place sur son visage et sans scrupule, retira l'arme du mec pour en faire sienne, oubliant la môme et s'en alla retrouver sa monture.
Les couloirs se ressemblaient tous et les gens en blouses blanches les encombraient de plus en plus. Dyeus n'avait pas l'air d'apprécier son nouveau toit ; ses cris se faisaient crescendo, signe qu'elle se rapprochait de lui. Elle finit par arriver devant une grosse porte qu'elle peina à ouvrir, tombant sur l'immense bestiole enchaîné. Et d'ailleurs, elle se demandait bien comment de simple chaînes, aussi grosses soient-elles, pouvaient maîtriser une dragon de cette taille. Laissant les questions de côté, elle profita de l'absence des blouses blanches pour chercher un moyen de libérer son dragon et se tirer d'ici. Ce fut plus simple qu'il n'y parait : les instruments de dissection avaient été sagement entreposés près de la bête histoire de lui faire peur. Cette dernière n'avait pas l'air d'avoir comprit la situation, aussi, il décida de prouver à sa maîtresse qu'il pouvait s'en sortir seul, comme un grand. Et contre toute attente, réussit. Les chaînes se brisèrent avec un coup de dents - première fois qu'elle voyait les dents de Dyeus d'aussi près - bien placé.

Enfin la liberté.
[HRP - OK ceci est totalement bizarre et s'il y a des réclamations, merci de me MP. Mais voilà. C'était ça ou bien Dyeus venait chercher Sandra en détruisant la prison ._.]




©️ Andy ô/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elliott Taylor
ZONE ALZEN

♦ Messages : 102
♦ Messages RP : 31
♦ Inscription le : 27/04/2012
♠ Humeur : Lunatique.
♠ Emploi : Aucun.
♠ Karnevale : Maîtrise (pas encore totale) des Illusions.

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   Jeu 28 Juin - 20:37

    Haha. Cette lavette était partie. La pauvre, elle devait être vexée. Le regard assassin qu'Andy avait lancé à la jeune fille en guise d'au revoir provoqua chez Elliott une forte jubilation. Un sourire malsain se dessina sur ses lèvres. Elliott prenait de plus en plus plaisir à torturer les gens.

    Mais depuis le départ du jeune homme, les distractions se faisaient rares dans la cellule... La fille aux cheveux roses n'avait pas l'air d'avoir envie de taper la causette. En même temps... Après toutes ces embrouilles... Elliott n'était pas étonnée.

    Le temps passait lentement... Elliott manqua de s'endormir quand tout à coup, un cri de dragon retentit.

      « Ohoho, il semblerait que ça soit le tien ! » dit Elliott à sa collocataire.

    Dans l'espoir de pouvoir enfin entamer une conversation, elle n'avait pas remarqué l'arrivée d'un de ses collègues. Celui-ci avait apparemment tenté de draguer la fille aux cheveux rose, mais, forcément, il s'était bien fait remballer. C'était prévisible. Mais ce type là tombait à pic, il avait proposé à la fille de boire un verre. Il avait ouvert la cellule. Elliott allait pouvoir sortir plus tôt que prévu. Et elle n'essaya même pas d'empêcher l'autre de s'enfuir, et ne lui dit aucun mot d'au revoir. Celle-ci s'était enfuie avec l'arme du collègue. Le pauvre, son rendez-vous se trouvait compromis.

      « C'est pas grave, Jean-Paul. Crois-moi, tu t'en serais pas sorti avec cette fille. Elle est insupportable. Bon... Où est-ce que j'ai foutu ma blouse moi ? Eh, arrête de pleurer. On a du travail, je te rappelle. »

    Elliott était d'une humeur ravissante. Cette petite aventure avait brisé sa routine. Ça faisait du bien de faire autre chose. Même si sa proie s'était envolée, elle allait quand même pouvoir faire ses opérations du jour. D'autres cobayes attendaient leur tour. Tout ce qu'elle espérait, c'était pouvoir enfin faire une opération complexe. Pour s'amuser un peu.
    Puis elle repensa à Andy. Ah, pauvre petit. Ils allaient forcément se recroiser. Pourtant, Elliott pouvait être toute mignonne, non ? Ce n'était pas toujours agréable d'être en sa compagnie quand même !

    Elliott grimpa les escaliers. Il était temps d'aller en salle d'opération. Elle entendit des bruits de chaînes se briser, ainsi que des vibrations. La fille aux cheveux rose devait être en train de s'envoler sur son dragon à ce moment-même. Elliott sourit.

      « Au revoir, fille dont le nom m'est inconnu. Je suis sûre que nous nous reverrons. Jamais deux sans troiiiiiiiiis ! ♫ »

    La jeune fille entra enfin dans la salle en chantonnant, ses outils aiguisés brandis entre les doigts. Elle était prête à passer à l'action. Cette journée avait été formidable.






Merci Andy pour l'un des avatars !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINÉ] Le Cobaye et le Nouveau ~ [Sandra/Andy/Elliott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karnevale Avenue :: ≈ Laboratoire Principal : Siège de l'ARK-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com